Le Havre : les retraités dans la rue le 11 avril en live

Hausse de la CSG, baisse des pensions, pouvoir d'achat... Les causes de mécontentement sont nombreuses pour les retraités. Suffisamment pour se mobiliser pendant les vacances scolaires ? On suit ça en live jeudi 11 avril en live dès 10h30 !



Des revendications de longue date

Les retraités sont de nouveau appelés à se mobiliser dans toute la France jeudi 11 avril. Au Havre un rassemblement est prévu devant l'Hôtel de Ville à 10h30. Le cortège devrait ensuite se diriger vers la sous-préfecture afin de remettre une motion à la sous-préfète Marie Aubert.

Au menu des doléances, des revendications reviennent régulièrement. Parmi elles, la hausse de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) et les exonérations de cotisations sociales. D'ailleurs, les 2 sont liés puisque la hausse de l'une est censée compenser la disparition des autres. Des mesures qui font bondir Claude Malandain de la CGT du Havre.

"Remplacer les cotisations sociales par un impôt, c'est la mort de la sécurité sociale !"

Mais il ne s'agit pas des seules causes de mécontentement à l'approche de ce jeudi 11 avril.  Les retraités réclament aussi la revalorisation de leur pension en fonction de l'évolution des salaires. Ensuite, le souhait qu'une retraite soit au minimum égale au salaire minimum pour une carrière complète est aussi avancée. Enfin, les retraités demandent à ce que la perte d'autonomie des personnes âgées soit prise en charge à 100% par la sécurité sociale.



Inquiétude autour de la réforme des retraites

Il y a ce qu'on demande et ce que l'on craint. Dans le deuxième cas, on retrouve la réforme des retraites qui devrait prochainement être soumise au parlement. Certes, celle-ci n'est pas vraiment dans le programme des revendications. Quoique les retraités demandent le maintien et la revalorisation des pensions de réversion. Jusqu'à aujourd'hui, le ou la conjoint(e) d'un(e) retraité(e) décédé(e) peut obtenir une partie de sa pension en remplissant certaines conditions. Celle-ci est calculée sur le revenu du défunt. Mais pour Yves Cozic de Solidaires, cette disposition est en danger.

"Il est prévu de calculer les pensions de réversion sur les revenus du ménage et non plus uniquement sur le salaire du conjoint. C'est acté. Ce qui ne l'est pas, c'est le pourcentage qui sera retenu"

D'autre part, les retraités sont aussi inquiets vis-à-vis de la mesure phare de cette réforme. En effet, elle prévoit de passer d'un système par répartition à un autre par point. Ainsi, il faudrait remplir certains critères tout au long de sa carrière pour obtenir des points grâce auxquels la pension de retraite sera calculée. Et toujours selon Yves Cozic, c'est aussi fait.

"Une lettre de cadrage a circulé récemment. La retraite par point est non-négociable. Ce qui l'est, c'est leur répartition"

Mais Claude Malandain se veut clair. La réforme des retraites ne fait pas partie des revendications de ce 11 avril pour une raison très simple.

"On n'est pas du tout d'accord pour une retraite par point. Mais on laisse aux actifs le soin de s'exprimer"

En attendant, une inconnue persiste dans certaines zones dont Le Havre. Quelle affluence en cette semaine de vacances scolaires ? On sera là pour s'en rendre compte jeudi 11 avril à 10h30 en live ci-dessous.




Vous devez être un abonné Seinomedia Reader pour consulter ce contenu ! Pas encore de compte ? Devenez un abonné Seinomedia !

Déjà un compte ? Connectez-vous !

Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des