Le Havre : la réforme Blanquer passe assez mal

La réforme du lycée menée par le ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer ne fait pas l'unanimité. Du moins chez les enseignants et parents d'élèves des lycées Claude Monet du Havre et Jean Prévost de Montivilliers. A tel point qu'ils appellent à une journée lycée mort jeudi 7 février. Mais qu'est-ce que ça veut dire ?




Vous devez être un abonné Seinomedia Reader pour consulter ce contenu ! Pas encore de compte ? Devenez un abonné Seinomedia !

Déjà un compte ? Connectez-vous !

Gratuit 4,99€/Mois TTC 4,99€/Mois TTC 8,99€/Mois TTC
Brèves
Lire les articles
des abonnés
Video courtes
Lire les commentaires
Commenter
Profil personnel
Articles Seinomedia
Live Seinomedia
Sondages Seinomedia
Publier vos photos, video...
Publier vos articles
Rencontrer, échanger
Forums
Messagerie

La réforme du lycée doit prendre effet à la rentrée 2019 en vue du baccalauréat 2021. Du moins, si elle est votée à l'issue de son examen actuel au parlement. Pourtant, enseignants et parents d'élèves ne semblent pas convaincus. C'est en tout cas ce qu'on a retenu d'une conférence de presse organisée vendredi 1er février aux abords du lycée Claude Monet du Havre. Ainsi, la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) et les syndicats enseignants SUD et SNES appellent à une journée lycée mort jeudi 7 février. Mais en quoi consiste cette réforme ? Et qu'est-ce qui rebute tant ses opposants ? D'autant plus que certains effets pointés du doigt semblent très localisés. On essaye de faire le tour !





Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des