Le Havre Seine Métropole : 5 millions qui font désordre

Le budget 2019 de Le Havre Seine Métropole est acté et voté ! Mais certains élus ont pointé du doigt une promesse non-tenue. Celle d'une dotation supplémentaire de l'Etat pour les communautés urbaines de 10 millions d'euros.



"Ce ne sera pas 10 millions d'euros"

Lors des débats sur la création d'une communauté urbaine fusionnée entre la CODAH, Caux Estuaire et Criquetot l'Esneval, l'argument était revenu. Car il était possible de conserver le statut de communauté d'agglomération. Or, à l'époque des dotations supplémentaires étaient prévues. Ainsi, la communauté urbaine du Havre espérait récolter 10 millions d'euros en plus par an de la part de l'Etat. Mais le budget 2019 a rendu son verdict. Seuls 4,8 millions d'euros sont budgétés. Une baisse due à un changement de barême opéré l'année dernière par l'Etat et les collectivités locales. Ceci a suscité la déception du conseiller communiste de Gonfreville l'Orcher Jean-Paul Lecoq.

" Les 10 millions d'euros ont été utilisés comme dernier argument sur le seul point où on n'était pas d'accord : la structure de l'intercommunalité. C'est ce qui a décidé de faire le choix de la communauté urbaine. Aujourd'hui, on a les aspects contraignants de la communauté urbaine et le petit + qui devait nous aider, on ne l'a pas"

Une intervention soutenue par la conseillère communiste du Havre Nathalie Nail.

"C'était une promesse faite aux communautés urbaines et pas qu'à la nôtre. Vous nous annoncez avec certitude que cette dotation ne sera pas de 10 millions. Les règles sont faussées et vous renforcez mon idée que cette communauté urbaine a été faite dans la précipitation et à marche forcée"



"Jouer en 1ere division"

D'ailleurs, le conseiller de Gonfreville l'Orcher n'a pas hésité à aller plus loin.

"Il y a quelqu'un qui nous a menti sur cette somme. Je propose donc qu'on inscrive ces 10 millions d'euros au budget et qu'on aille les réclamer parce que je le prends comme une trahison"

Des mots qui ont eu le don de réveiller l'exécutif de la communauté urbaine et notamment de son président par intérim Jean-Baptiste Gastinne.

"J'ai entendu parler de mensonge. Personne n'a menti. J'ai entendu parler de trahison. Personne n'a trahi. Quand les présentations ont été faites ici, elles ont été faites en toute sincérité avec les éléments connus à l'époque (...) Mais ces quelques millions qui nous manquent ne nous empêcheront pas de travailler ensemble"

Auparavant, c'est Michel Maillard, vice-président chargé des finances qui a dû minimiser la nouvelle.

"Je ne vais pas rouvrir le débat sur le choix de communauté urbaine mais si on a choisi cette structure, ce n'est pas pour ces 10 millions d'euros. C'est pour jouer en 1ere division et plus jamais en 2e"

Toutefois, si la somme prévue dans le budget est bien de 4,8 millions d'euros, elle pourrait être plus importante d'après Michel Maillard. Mais pas à hauteur de 10 millions d'euros. La dotation exacte sera connue en mai.



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des