UPTOWN: UNE PROG’ TRES POLITIQUE

7/04/2017 – Actualité oblige, les organisateurs de Uptown se sont orientés vers une programmation politique. Ceci n’est pas seulement dû à l’actualité mais surtout à un coup de coeur. Un sujet sensible certes, mais avec l’envie de le rendre accessible dans l’esprit du festival.

Musique et Théâtre se (re)marient

Le festival Uptown se tient du 27 au 30 avril au Havre. En cette année 2017, il se pare d’une couleur politique aussi bien dans sa programmation musicale que théâtrale. Le sujet coule de source pour Anne-Sophie Pauchet, fondatrice de la Compagnie Akté.

“Ca tombe pile entre les deux tours de l’élection présidentielle donc ça a orienté nos choix. On ne pouvait pas faire comme si ça n’existait pas. Mais ça va lui donner une couleur citoyenne et politique”

Cela dit, ce n’est pas cette élection qui a décidé du thème mais bien un coup de coeur. Un coup de coeur que chacun des organisateurs a pourtant vu séparément à Avignon dont le directeur des Bains-Douches Ludovic Pacot-Grivel.

“Fight Night a conditionné cette couleur. Après avoir vu ça, on ne pouvait pas faire autrement”

UPTOWN 2017 INITIE PAR FIGHT NIGHT

Le programme complet

Mais qu’est-ce donc que Fight-Night programmé le 27 avril au Tetris ? Il s’agit d’un spectacle belge dans lequel les comédiens jouent avec le public en le faisant voter avec un boîtier. Ainsi, à travers différentes questions, les acteurs se font une idée très précise du panel qui les regarde. Il est alors temps de jouer avec lui toujours via l’outil du vote. Un spectacle qui a du sens pour Ludovic Pacot-Grivel.

“La Belgique, c’est un pays qui a vécu 3 ans sans gouvernement et qui ne s’est pas écroulé. Pourtant, c’est un grand pays européen. Ce spectacle nous fait réfléchir au vote (…) Tu te marres mais tu te prends une gifle. C’est un spectacle qui peut changer les choses”

Ludovic Pacot-Grivel l’a souligné, ça reste un divertissement malgré toute la force qu’il lui a trouvé. Pour Anne-Sophie Pauchet, c’est aussi un grand numéro artistique.

“Chaque spectacle est différent. C’est là qu’ils sont hyper forts les belges parce qu’ils ont aussi une partition à jouer.

Donc Fight Night, c’est LE coup de coeur des organisateurs, vous l’aurez compris.

LA POLITIQUE SELON LES STYLES ET LES GENRES

Mais la couleur politique se retrouve dans d’autres spectacles proposés lors de ce Uptown 2017. Ainsi, la Compagnie Akté propose la pièce Nancy le 28 avril à 19h. Le lieu est tenu secret mais le rendez-vous est donné à proximité du Tetris, au fort de Tourneville. Le comédien Julien Flament y incarne plusieurs personnages dont Nancy Reagan, épouse du président américain Ronald Reagan. En campagne contre la drogue dans les années 80, la voici débarquée dans un squat où règnent… drogue et sexualité décomplexée. “C’est rigolo et décalé” affirme Anne-Sophie Pauchet.

Enfin, toujours sur le volet politique: Sciences Politiques au Théâtre des Bains-Douches le 29 avril à 20h. Non, ce n’est pas une conférence, c’est un concert de Mandelson. L’artiste propose une série de chansons politiques. Tantôt des reprises, tantôt des textes totalement réadaptés. Le public aura donc l’occasion d’entendre du Jean Ferrat, Bruce Springsteen, Sonic Youth, Barbara.

Dans d’autres registres, le public aura aussi l’occasion de découvrir Keaton&Tati (photo) au Tetris le 28 avril. Le quintet a été choisi par l’association Du Grain à Démoudre pour son ciné-concert. Puis, ce sera à Ghetto Blaster Party de clôturer le festival le 30 avril.

Photo: Keaton&Tati