UNE OPPOSITION POUR L’ELECTION DU MAIRE

26/05/2017 – Les groupes Le Havre à Coeur (PCF) et Pour une Nouvelle Gauche au Havre se rassemblent. Lors de l’élection du maire du Havre, dimanche 28 mai, ils présenteront un candidat commun.

CONFERENCE DE PRESSE

Les conseillers municipaux Jean-Louis Jegaden (groupe Le Havre à Coeur) et Christian Bouchard (Pour Une Nouvelle Gauche au Havre) avaient une annonce à faire vendredi 26 mai. Et pas des moindres car ils se rassemblent pour présenter une candidate commun à l’élection du maire du Havre. Ce sera la communiste Nathalie Nail leader du groupe Le Havre à Coeur. Un nouveau maire doit être désigné suite à ala démission d’Edouard Philippe, samedi dernier.

Philippe démissionne

UNE REPONSE AUX ELECTEURS HAVRAIS

Pour Christian Bouchard et Jean-Louis Jegaden, ce sont surtout les enseignements des dernières élections présidentielles qui les ont réunis. En effet, le leader du groupe PUNGH en retient plusieurs.

“On vient de vivre une période importante avec les élections présidentielles. Que nous ont dit les havrais ? D’abord, ils ont délaissé les partis traditionnels. Ils nous ont dit qu’il fallait passer à autre chose. Le deuxième, c’est qu’ils ont redonné sa vraie couleur politique au Havre en plaçant Jean-Luc Mélenchon en tête”

Effectivement, 29,8% des votants havrais avaient porté le candidat de la France Insoumise en tête des suffrages à l’élection présidentielle. Mais c’est surtout ce délaissement des partis qui lui laisse de l’espoir. Car PUNGH est le fruit de la candidature de Camille Galap aux municipales de 2014. Ce dernier avait gagné la primaire socialiste face à Laurent Logiou en faisant valoir notamment sa liste issue essentiellement de la société civile. Christian Bouchard ne s’en cache pas.

“Les havrais ne croient plus aux partis et c’est une vraie chance pour nous”

Seulement, Camille Galap a depuis été appelé comme recteur de l’académie de Guadeloupe en 2015. Il laissait ainsi son groupe orphelin. C’est donc la leader du groupe Le Havre à Coeur qui se présente: Nathalie Nail (PCF).

L’ELECTION DU MAIRE COMME BASE DE FUSION ?

pour la forme ?

C’est un rassemblement assez inédit entre ce qui devait être le groupe socialiste du conseil municipal (PUNGH) et les communistes. Même si, du temps où il était au PS, Christian Bouchard s’est toujours revendiqué de “l’aile gauche”. Pourtant, lui comme Jean-Louis Jegaden l’assurent, ça n’ira pas plus loin.

“L’idée n’est pas de rassembler les deux groupes. Ils ont chacun leur raison d’être. Je crois qu’ils sont assez complémentaires. On veut avancer dans cette optique de ce rassemblement et pour cela, le regroupement ne me paraît pas être la meilleure solution”

D’ailleurs, il s’agit bien d’une proposition du groupe communiste à leurs collègues de l’opposition. Un rassemblement qui a surtout valeur de symbole à un moment où les législatives semblent faire fi des étiquettes politiques. Et de ce point de vue là, allier un groupe de la société civile et une formation politique bien ancrée au Havre est un signe fort pour la population havraise. C’est du moins l’avis de Jean-Louis Jegaden (PCF). Même s’ils reconnaissent tous les deux que les chances de voir Nathalie Nail élue “ne sont pas très élevées”. En effet, la majorité municipale compte 45 élus tandis que PCF et PUNGH n’en comptent que 7. 7 auxquels peuvent s’ajouter les autres élus d’opposition de gauche comme Matthieu Brasse (PS), Alexis Deck (Europe Ecologie-Les Verts) et Gérald Maniable (France Insoumise). Mais eux n’ont pas été contactés pour cet accord.

Sur la photo: (de g. à d.) Jean-Louis Jegaden et Christian Bouchard

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →