TUBE A TROIS ESSAIS AU SONIC

18/05/2017 – Les tubes à essai sont de retour au SONIC pour une 34e édition. Et cette fois-ci, ce sont non pas deux mais trois groupes qui se partegeront la scène. C’est donc une nouvelle occasion de découvrir la scène émergente du territoire.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce n’est pas une nouveauté, certes. Mais on s’était habitués à voir deux groupes se succéder sur la scène du SONIC lors des tubes à essai. Pourtant, ce sont bien trois formations qui sont programmées samedi 20 mai. Des formations au styles différents, aux ambitions différentes et, surtout, venues d’horizons différents.

LE SONIC COMME UN TREMPLIN POUR ALABAMA 13

On le rappelle tout de même. Les tubes à essai ont pour but de programmer sur scènes des artistes répétant dans les studios de répétition du SONIC. C’est donc un coup de projecteur sur ces groupes pour les faire connaître et accéder à d’autres scènes. Mais pour Alabama 13, c’est encore plus que ça. Ce quatuor formé en 2015 propose des compositions blues-rock influencées par The Black Keys, The Rolling Stones ou The White Stripes. Rien que ça. En se produisant samedi soir, Mislav Rajkovic (guitare/chant), Adrien Fontana (basse), Johann Lesueur (guitare) et Julien Bivel (batterie) continue un travail entamé il y a quelques semaines. En effet, ils ont diffusé récemment un clip video accoustique prélude à la sortie d’un EP fin 2017. Leur objectif est d’abord de se faire connaître qsur la scène locale avant d’aller découvrir d’autres villes.

OU POUR REPARTIR ET SE FAIRE PLAISIR

Hajiro est également programmé. Mais ici ce ne sont pas des nouveaux puisque ce groupe fécampois est né en 2000. Il compte d’ailleurs deux albums à son actif. Mais voilà, ceux-ci étaient l’oeuvre d’un quatuor. Aujourd’hui devenu trio depuis le départ de son chanteur, Nelson Zapelli, celui-ci se compose de Jérôme Scutti (basse/chant), Florian Reaux (batterie/chant) et Gégory Lepretre. Un nouveau départ donc pour cette formation qui propose toujours ses compositions heavy rock. Et ce dans l’optique de revenir prochainement avec un nouvel EP.

En revanche, on change totalement de registre avec Les Enfants Rouges, dernière formation annoncée. C’est aussi un nouveau départ pour les sept musiciens après le départ récent de leur contrabassistes. Nés début 2016, Les Enfants Rouges se composent de deux guitares (Alexandre Ferry et Cédric Boudard), d’un piano (Gaelle Philippe), d’une clarinette (Jean-Paul Bultel) et d’une trompette (Christophe Cherfils). Il comporte enfin un chanteur (Vincent Fertey) et les percussions de David Jobard. Ayant commencé à jouer ensemble pour le plaisir le temps d’un week-end, les sept membres tentent de diffuser leur bonne humeur. Pour cela, ils proposent un répertoire de chanson française. Un répertoire axé sur un mix de poésie et de mélodies. Le tout pour réveiller les bonheurs oubliés et dénoncer les paradoxes de la vie quotidienne. Une parenthèse apaisante en perspective entre deux autres formations aux compositions beaucoup plus pêchues.

Le 34e Tube à Essai, c’est au SONIC samedi 20 mai à 20h30. L’entrée est libre.

Sur la photo: Hajiro, Alabama 13 et Les Enfants Rouges (Droits Réservés)

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →