Train- Spacetrain/Transpod : le match du siècle

Le 12 septembre 2018, le groupe PAROLHE est parvenu à réunir de nombreux décideurs havrais lors de la présentation du projet Transpod par son co-fondateur Sébastien Gendron. Le collectif emmené par Fabrice Tourres, Francine Valtoux et Michel Segain a également réussi à travailler avec l’entreprise Spacetrain qui s’appuie sur les travaux de l’Aérotrain imaginé par Jean Bertin dans les années soixante.

Les articles de la Communauté Seinomedia sont réalisés par les abonnés Speaker et ne sont pas tenus de correspondre à la ligne éditoriale de Seinomedia.fr. Les contenus ci-dessous sont donc de l’entière responsabilité de son auteur et ne sauraient engager celle de Seinomedia. Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer librement sur l’actualité qui vous semble importante ? Découvrez Seinomedia Speaker à partir de 4,99 € !


Qu’on soit pro-Hyperloop, pro-train, pro-voiture, on ne peut que constater que Le Havre
est the place to be pour le futur de la mobilité de nos enfants et petits-enfants. 

Le 21 mai 2019, lors d’un entretien à L’Obs, le PDG de la SNCF Guillaume Pépy a affirmé qu’une ligne entre Le Havre et Gennevilliers pourrait voir le jour en 2049. 

Ce qui était encore un doux rêve de positiviste il y a quelques mois s’est transformé en un projet de plus en plus accessible avec de réelles externalités positives :

  • réduction des émissions de CO2 et production d’énergie solaire
  • croissance de l’attractivité économique de la Seine Estuaire
  • réduction des incidents 
  • faibles coûts de construction et de maintenance
  • pas de perturbation due aux aléas climatiques ou obstacles

Ce projet de société, doit être vu comme un projet complémentaire à celui de la ligne Paris-Le Havre, si et seulement si cette dernière devient un véritable accélérateur de temps pour la population havraise. Dans le cas contraire, si l’on débute un projet coûteux pour un gain de temps de seulement quelques minutes, la légitimité d’un Spacetrain/Transpod ne pourra plus être remise en question. 

Même si nos dirigeants se sont battus pendant plusieurs années pour la ligne Le Havre-Paris, il faut dans ce cas précis de deal astronomique avoir le courage d’adopter le raisonnement de l’homo economicus. Comme le disait Mark Ryder alias Cesare Borgia dans la série Borgia, il faut savoir perdre un point pour gagner le match. 

Ce débat ou plutôt ce “match” c’est celui du cycle des produits et du coût de la prise de risque. Chaque innovation technologique déclenche un processus de destruction créatrice qui surprend jusqu’au patron de l’ancienne technologie. Pourtant la technologie TGV est une technologie mature en fin de cycle de produit théoriquement. Tandis que le Spacetrain/Transpod sera commercialisé dans les prochaines années à un coût défiant le monopole “naturel” de la technologie du train. 

 

Pour reprendre Joseph Alois Schumpeter « Le nouveau ne sort pas de l’ancien, mais apparaît à côté de l’ancien, lui fait concurrence jusqu’à le ruiner. »

Derrière ce débat sur le cycle de vie d’un produit, se pose une réelle question stratégique : voulons-nous être suiveur ou leader ? 

Prenons l’exemple d’un iPhone. Vous êtes un Apple Addict avec des ressources limitées, et vous avez votre iPhone 7 depuis deux ans. Le smartphone donne des signes de fatigue : vous sentez qu’il a fait son temps. Tim Cook annonce lors de sa Keynote de septembre la sortie de l’iPhone 8 et l’iPhone 10. Vous prenez le temps de réfléchir et vous comprenez que l’iPhone 8 reste dans la ligné de l’iPhone 7 alors que l’iPhone 10 est en apparence en rupture technologique avec les autres gammes d’iPhones. 

Vous avez décidé d’adopter l’iPhone 10 car vous aurez un smartphone qui se situe au début d’une nouvelle grappe d’innovation tandis que l’iPhone 8 était simplement un iPhone 7 amélioré. 

Vous venez d’effectuer votre premier raisonnement à la marge afin de déterminer ce qu’un investissement vous apporterait.

C’est tout simplement le raisonnement qu’on devrait tous faire quand on parle de de train vs Spacetrain/Transpod

Est ce qu’il est utile de s’acheter un gros Diesel alors que Tesla rend la voiture électrique accessible et autonome ? 

Le raisonnement marginal, reste pourtant exigeant. Il faut au préalable définir les critères du choix. 

Il est donc primordial que Le Havre et sa région intègre les choix suivants dans sa réflexion :

  • Le Spacetrain/Transpod doit pouvoir arriver à Paris intra-muros et non Gennevilliers
  • Le Spacetrain/Transpod doit être exploitable avant 2050

Le Think Tank Le Havre 21 soutient donc le groupe PAROLHE ainsi que le projet d’un Spacetrain/Transpod au Havre

Nous avons manqué l’opportunité d’être un partenaire dans la phase de développement industriel de ces deux entreprises. Par contre, nous pouvons être un partenaire fiable dans le cadre de la phase de Tests et Certification. 
En attendant cette étape cruciale pour cette nouvelle industrie, Le Havre doit être moteur en France afin de proposer une mission parlementaire sur ce sujet et participer à l’étude de faisabilité économique de ces projets. En 2022, la France doit être Hyperloop-compatible, cela signifie que notre pays doit être prêt à signer les premiers partenariats public-privé, se positionner sur la coordination entre les activités de la SNCF et cette nouvelle industrie et adopter la législation nécessaire afin de faciliter l’implantation de ces entreprises en France.

L’équipe Le Havre 21
[email protected]

 

D’accord ? Pas d’accord ? Dîtes-le en commentaire

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    31
    Partages
  •  
    31
    Partages
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des