TPE: C’EST QUOI CES ELECTIONS ?

4/01/2017 – Les élections syndicales en cours dans les TPE jusqu’au 13 janvier sont assez méconnues du grand public voire même de son collège électoral. Pourtant, leurs finalités sont importantes pour cette catégorie de salariés.

DOSSIER DE PRESSE

Les Très Petites Entreprises (TPE), les structures composées de 11 salariés maximum comptent 4.5 millions de personnes en France. Ceux-ci sont appelés à voter depuis le 30 décembre et ce jusqu’au 13 janvier pour élire leurs représentants syndicaux. Il s’agit d’un scrutin régional dont le résultat sera agrégé avec celui des élections professionnelles qui auront eu lieu en 2016 et  des chambres d’agriculture en 2013. Le but étant de désigner une ou plusieurs organisations syndicales représentatives des salariés dans la région. Toute personne salariée d’une TPE en décembre 2015 peut voter.

Nouveauté cette année, ces élections consistent aussi à choisir les conseillers prud’hommaux et les représentants au sein des Commissions Paritaires Régionales Interprofessionnelles (CPRI) qui verront le jour au 1er juillet 2017. Cette dernière sera constitutée de dix membres. Ils auront pour objectif de conseiller employés et employeurs sur le droit du travail. Ils auront aussi un rôle de médiateur dans les cas de conflits individuels ou collectifs puis de favoriser l’information et la concertation sur des sujets comme l’emploi et la formation.

MESURER L’AUDIENCE DES ORGANISATIONS SYNDICALES

Les différentes réformes du code du travail et du dialogue social donnent un rôle central aux syndicats d’après le ministère du travail. Pour ce dernier, l’élection conforte la légitimité du syndicat élu et permet un dialogue serein avec le patronnat et les pouvoirs publics au sujet des accords nationaux, de branche ou d’entreprise. Une légitimité qui a pu s’appuyer en 2012 sur 10% des inscrits.

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →