REINVENTER LA SEINE DE PARIS AU HAVRE…

20/07/2017 – Pour les élus, le concours Réinventer la Seine est aussi une preuve de la bonne entente des collectivités sur l’Axe Seine. Une bonne entente qui semble surtout effective entre Paris et Le Havre.

CONTENU EDITORIAL

14 sites retenus à Paris dont 1 partagé avec Le Havre qui en compte 5. Mais à Rouen, il n’y en aura que 2. Ca peut paraître anecdotique. Pourtant, quand on associe ce fait à d’autres remarqués en ce mercredi 19 juillet, une drôle d’idée se dégage. L’axe Le Havre-Paris passerait-il loin au-dessus de Rouen ? Peut-être bien…

A lire: 5 projets retenus au Havre

DES MERCIS POUR REINVENTER LA SEINE

C’était l’heure des congratulations dans l’enceinte de Sciences Po Le Havre. Des remerciements qui ont surtout fusé entre le maire du Havre, Luc Lemonnier et la maire de Paris Anne Hidalgo. Cette dernière est d’ailleurs heureuse que le prédecesseur de son homologue, Edouard Philippe ait eu l’idée de Réinventer la Seine.

“On est vraiment dans une concrétisation de l’Axe-Seine et je remercie le maire du Havre d’avoir proposé ce projet”

Un remerciement qui en amène un autre puisque le concours n’est autre que la transposition à l’échelle de l’Axe Seine d’une idée… de la maire de Paris.

“Vous avez initié cette méthode avec ‘Réinventer Paris’ et vous savez qu’au Havre, on aime reprendre ce qui marche ailleurs”

Pour être honnête, on avait un peu l’impression de déranger… Pourtant, la réprésentante de Rouen Christine Rambaud aussi a procédé à ses remerciements. Mais ceux de l’adjointe au maire chargée de l’urbanisme et vice-présidente de la métropole ont paru bien fades. Surtout que le reste de son allocution a consisté en la présentation des actions de SON territoire. Alors que Luc Lemonnier et Anne Hidalgo ont tenu à s’inscrire dans une démarche collective.

“S’il n’y avait pas eu cette volonté d’avancer, on serait tous restés à quai” Anne Hidalgo

REINVENTER LA SEINE ET SURTOUT L’AXE SEINE

Car oui, l’enjeu principal du concours et des investissements qui sont réalisés autour sert au développement de l’Axe Seine. Un développement pour lequel Rouen n’a jamais montré un grand enthousiasme, si ce n’est son port. Début 2013, Edouard Philippe dénonçait d’ailleurs l’attitude “de membres du gouvernement qui ne sont pas du Havre” (comprenez Laurent Fabius ex-président de l’agglomération de Rouen) freinant le développement de la Cité Océane. Car ce développement passe par l’Axe Seine et la Ligne Nouvelle Paris-Normandie. Or, de telles réalisations profiteraient a priori au Havre et à Paris, surtout avec l’engagement du chantier du canal Seine Nord Europe. Et ce constat est toujours d’actualité quand on écoute les discours des 2 maires. Notamment celui d’Anne Hidalgo.

“Cette aventure de l’Axe Seine a été réactivée en 2009. L’architecte Antoine Grumbach nous a permis de revenir à cette idée de Paris-Ville Monde jusqu’à la mer. Car Paris est la seule grande mégapole au monde qui n’a pas d’accès à la mer”

Ce projet avait beaucoup plu au président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy. Ce dernier engageait alors le projet associé de Grand Paris et créait un commissariat au développement de l’Axe Seine. Un poste dévolu à… Antoine Rufenacht, tout frais ex-maire du Havre. Mais un poste qui sera supprimé fin 2012 après l’élection de François Hollande et laissé vacant pendant 6 mois. C’est finalement une délégation interministérielle qui verra le jour sous la direction de François Philizot.

PARIS-LE HAVRE: UNE AFFAIRE QUI ROULE

Quoiqu’il en soit, la vision de la maire de Paris semble beaucoup plaire à Luc Lemonnier. Car elle correspond à ce qui, selon lui, aurait toujours dû être le cas.

“Vous êtes ici chez vous car Le Havre par la volonté de François 1er était d’ouvrir Paris sur la mer (…) Paris-Rouen-Le Havre, c’est une évidence et même une nécessité”

Ouf, Dans cet axe Paris-Le Havre, il y a Rouen. Si Christine Rambaud était venue en parler au point presse en compagnie des 2 maires, on se serait peut-être posés moins de questions. Quoique l’absence du maire de Rouen, Yvon Robert, et du président de la métropole, Frédéric Sanchez en posent déjà quelques unes. Si en plus, on les associe à tous ces petits indices…

Sur la photo: (de g. à d.) François Philizot, Luc Lemonnier, Anne Hidalgo et Christine Rambaud

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →