POUR UNE NORMANDIE (PLUS) ATTRACTIVE

20/02/2017 – Lancée le 29 septembre dernier, la Mission Attractivité Normandie a fait l’objet d’un premier point d’étape vendredi 17 février lors d’une grande soirée rassemblant ses ambassadeurs au Musée Malraux du Havre.

DISCOURS

La soirée des ambassadeurs organisée par la Région Normandie et la Ville du Havre vendredi 17 février a marqué un tournant pour la Mission Attractivité Normandie. Cette mission, qui a vocation à devenir une agence d’ici fin 2017, a pour objectif de développer l’économie, l’image et le tourisme en Normandie. Depuis son lancement fin septembre, 1 235 ambassadeurs ont rejoint cette mission. Ils s’agit de chefs d’entreprise, de dirigeants d’associations et d’étudiants.

La Normandie dans les pas du Havre

LES PROBLEMES IDENTIFIES

Le chantier que constitue l’attractivité de la Normandie a fait l’objet d’une enquête constituée de questionnaires (4 700 réponses) disponibles sur le site www.attractivite-normandie.fr et de forums publics, les Normandie Labs. Philippe Augier, maire de Deauville et pilote de la Mission Attractivité Normandie a présenté un premier point d’étape à propos de cette enquête. Il en ressort que 95% des normands interrogés sont fiers de l’être tout en pensant à 73% que les autres ne le sont pas. Pour Philippe Augier, c’est une première piste de travail.

“Il y a beaucoup de travail. Il faut se dcouvrir nous-mêmes par nous-mêmes”

Car ce que révèle cette étude, c’est que les normands sont en majorité attachés à leur région (78%) et ont envie de s’engager dans son rayonnement (77%) tout en pensant que sont image à l’extérieur est déjà bonne (88%). La Mission Attractivité Normandie compte s’appuyer sur ces bons chiffres et le fait que beaucoup de normands pensent l’opinion des autres mauvaise sur leur région accrédite l’idée d’un réseau d’ambassadeurs, notamment issus de l’entreprise.

“Il faut valoriser les secteurs d’excellence et leur réussite. Par exemple, la logistique en Normandie, c’est 55 000 emplois et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaire (…) Il faut unir nos forces et nos énergies pour valoriser le territoire et son action pour le faire rayonner jusqu’à l’étranger”

Et pour cela, le rôle des ambassadeurs est primordial d’après le président de la Région Normandie, Hervé Morin.

“Le rôle des ambassadeurs n’est pas anecdotique. Il faut que nous soyons en mesure à chaque moment de diffuser notre amour de la Normandie (…) Une entreprise comme Saint-James qui vend ses tricots au Etats-Unis, ça participe au rayonnement de la Normandie. Ce sont des exemples qui montrent que nous sommes une terre qui porte les réussites économiques (…) Sur les 1 000 ambassadeurs, demain il en faut 2 000, 5 000, 10 000, 100 000 !”

Même si les ambassadeurs issus de l’entreprise sont importants pour le rayonnement de la Normandie que ce soit par leur réussite sur le territoire ou leur présence  à l’international, le réseau des ambassadeurs est aussi ouverts aux associations et aux étudiants. Ces derniers, notamment les étrangers, sont primodiaux pour l’image de la Normandie qu’ils vont renvoyer une fois chez rentrés chez eux.

PAS DE PLAN MAIS QUATRE ANNONCES

Pour le moment 4 grands points sont à retenir de la stratégie d’attractivité menée par la Région Normandie. Hervé Morin a beaucoup insisté sur le forum Normandie Pour la Paix dont l’objectif est “de faire venir tous les grands de ce monde pour parler paix, stratégie et environnement” à l’image du Forum Economique Mondial de Davos en Suisse. Si 2017 constitute une “année zero” pour ce forum, l’idée est bien de “faire de la Normandie, la région de la paix et de la liberté”. La Région Normandie a aussi officialisé une Fête de la Normandie en 2018. Celle-ci devrait se dérouler en un lieu sur un week-end et réunir “patrimoine vivant, rock, université, entreprises, culture, tout ce qui réussit”. Un équivalent normand au concept italien Eataly va voir le jour. Il s’agit d’enseignes à la fois supermarchés, restaurants, lieux de productions, restaurants et centres culturels. La gestion de ces stores sera confiée à une entreprise privée avec le soutien de la Normandie. Enfin, cette même Normandie a pris en main le dossier des Universités Populaires du philosophe Michel Onfray qui cherchait un lieu pour les organiser.

“Nous avons décidé d’offrir un toit à Michel Onfray. Il n’y a pas une semaine où il n’est pas invité sur un média national ou international. C’est un atout pour le rayonnement de la Normandie”

La Mission Attractivité Normandie doit maintenant créer son agence placée directement sous la tutelle de la Région, et surtout créer sa marque pour, d’après Philippe Augier, faire de la Normandie “une véritable entreprise cherchant à se développer et avoir une une politique de marketing”.

 

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →