Pour qui fait-on passer Notre Dame ?

Moi qui voue un quasi culte à Victor Hugo, je ne pouvais pas ne pas rester insensible au triste sort de Notre Dame de Paris. Mais chez Victor Hugo, il y a aussi Les Misérables…

Les articles de la Communauté Seinomedia sont réalisés par les abonnés Speaker et ne sont pas tenus de correspondre à la ligne éditoriale de Seinomedia.fr. Les contenus ci-dessous sont donc de l’entière responsabilité de son auteur et ne sauraient engager celle de Seinomedia. Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer librement sur l’actualité qui vous semble importante ? Découvrez Seinomedia Speaker à partir de 4,99 € !

1 milliard…

J’ai pleuré en allumant ma télé lundi soir. J’ai été atterré en voyant ces flammes sur le toit de la cathédrale. Surtout quand j’ai vu les images du clocher s’effondrer. Je ne peux donc que sourire en voyant les dons affluer pour sa reconstruction. Même mon côté gauchiste invétéré ne me fera pas cracher sur la défiscalisation des dons. Non, merci à tous les donateurs. Riches, pauvres, croyants, non-croyants, croyant en autre chose : MERCI !

Merci aux riches de montrer qu’ils peuvent décider de sortir 100 millions d’euros en moins de 2h. Car c’est bien eux qui vont apporter une grande partie du milliard de promesses de dons annoncés dans les médias hier. 1 milliard d’euros. Dommage que les gros mots soient automatiquement effacés sur ce site parce ça mériterait un joli p*****.  1 milliard d’euros de solidarité nationale trans-classe sociale… pour de la pierre et du bois. Attention, pas n’importe quelle pierre ni n’importe quel bois non plus. On parle d’un monument de presque mille ans qui a survécu à tout en plus d’être un joyau architectural et témoin historique. Mais je persiste à penser que ce monument a été construit par des hommes. En serait-on arrivé à plus vénérer les créations de l’Homme que l’Homme lui-même ?

Je ne me sens pas bien

Oui, j’ai été atterré. Mais j’avoue que j’ai été aussi choqué une fois l’émotion estompée. Que voyais-je vraiment sur mon écran lundi soir ? Des éditions spéciales, un suivi en direct, une émotion nationale. J’assistais à un dispositif comparable à celui déployé pour les attentats. Pourtant, malgré les dégâts considérables, il n’y a pas eu de mort. Il n’y a même pas eu d’attaque. Et là, au-delà de la tristesse compréhensible que l’on peut ressentir devant ces scènes, au-delà du respect dû aux secours qui ont pris des risques énormes, je n’ai plus compris ce qu’il se passait. Etait-ce moi qui ne ressentais pas ce qu’il fallait ressentir ? Pourquoi n’étais-je pas à la hauteur de l’émotion nationale que les chaînes d’information me retransmettaient ? Pourquoi n’étais-je pas plus reconnaissant que cela envers les donateurs ? Pourquoi n’aurais-je pas pensé à sortir me recueillir devant Notre Dame en train de brûler ? Pourquoi est-ce que je m’offusque d’une allocution présidentielle uniquement dédiée à cet événement ? Bah je vais vous le dire. Mais, j’en viens à croire que je ne pense pas bien.

Pauvre Notre Dame de Paris…

Si elle est bien reconstruite en 5 ans comme le veut Emmanuel Macron, Notre Dame de Paris deviendra le symbole de la résilience française face aux catastrophes. A ceci près que cette “promesse” si tant est qu’elle est réalisable fait écho à une autre du même Emmanuel Macron quand il voulait que plus personne ne dorme dans la rue fin 2017. Irréalisable ? Eh bien nous verrons ce qui est réalisable et ce qui ne l’est pas. Car il y a bien une chose que j’ai vue ces derniers jours qui est réalisable. C’est que des gens qui réclament à corps et à cris des réductions d’impôts, qui menacent de quitter la France parce que les taxes sont trop élevées, qui asphyxient des Etats entiers en plaçant leur argent là où c’est le plus avantageux sans se soucier de l’endroit où ils le gagnent, viennent mettre des centaines de millions d’euros pour reconstruire un bâtiment historique. Le tout dans un pays où des milliers de personnes réclament de vivre dignement depuis des mois. Le tout dans un pays où on ratiboise les financements de la santé, de l’aide aux sans-abri… Je me demande même si cette somme n’est pas plus importante que ce qui a été collecté pour les tremblements de terre en Indonésie, en Haïti ou encore en Italie… Là, je me dis qu’il y a un problème malgré tout l’attachement que l’on peut avoir pour ce monument. D’ailleurs, j’ai appris hier que la Ville du Havre allait sûrement voter une aide pour Notre Dame… Ce qu’elle fait souvent pour les catastrophes comme celles citées plus haut. Est-ce que je ne me rends pas bien compte du désastre ou est-on en train de mettre l’incendie de Notre Dame de Paris au même niveau que des phénomènes qui ont fait des milliers de morts et détruit des milliers de foyers ?

N’oublions pas que Notre Dame de Paris a été commandée par les puissants et construite par les hommes pour vénérer le divin. C’était au Moyen-Âge. Plus ça va, plus j’ai l’impression que peu de choses ont changé en 1000 ans d’histoire. Bien que blessée, cette cathédrale joue toujours son rôle de témoin pour nous le rappeler. Encore faut-il faire attention à ce qu’elle nous dit…

Voeux pieux

Puisque l’heure semble donc aux prières, j’aimerais en faire quelques unes.

– j’aimerais que les riches fassent aussi des dons pour les pauvres. C’est défiscalisé aussi.

– j’aimerais que le Président de la République s’émeuve autant des victimes de sa politique et ses prédécesseurs que de l’incendie d’une cathédrale.

– j’aimerais que la Ville du Havre mette autant d’empressement à protéger les services publics dans ses quartiers qu’à contribuer à la reconstruction de Notre Dame

– enfin, j’aimerais croire en mes émotions propres et ne pas me les faire dicter par les médias et mes dirigeants. Déjà que les libertés d’expression et de circulation en ont pris un coup ces dernières années, ce serait sympa.

Beaucoup ont été touchés par l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris lundi 15 avril. Mais justifie-t-il un recueillement national ?

Un petit partage ?
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    31
    Partages
  •  
    31
    Partages
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

GegeR

“On résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées.” (Victor Hugo)
View all posts by GegeR →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des