EN MARCHE: DES RALLIEMENTS ET UN APPEL

10/04/2017 – A 16 jours de l’élection présidentielle, En Marche Le Havre passe à la vitesse supérieure. Objectif affiché: faire élire Emmanuel Macron. Pour cela, le comité local peut compter sur le ralliement de 2 nouveaux élus. Mais aussi sur un argumentaire et un programme d’actions dévoués au candidat.

Et au Havre, on fait quoi ?

Au lendemain de la prestation d’Emmanuel Macron dans l’Emission Politique de France 2, la sprint final est engagé. On parle bien de celui menant à la présidence de la République. Car la campagne officielle débute ce lundi 10 avril et il ne reste que 13 jours avant l’échéance suprême. D’ailleurs, l’animateur du comité local d’En Marche, Eric Rucklin, ne tarit pas d’éloge sur ce passage télévisé.

“Il a été le plus convaincant de toute l’histoire de l’Emission Politique. Il y a eu de nombreux intervenants dont une certaine professeur et il s’en est bien sorti”

Quoiqu’il en soit, l’antenne havraise compte bien prendre toute sa part dans la victoire d’Emmanuel Macron le 7 mai prochain. Et pour cela, elle peut compter sur 2 nouveaux ralliements suite à celui déjà acté de Marc Migraine, adjoint au maire du Havre. Il s’agit de Josepha Retout, conseillère municipale déléguée à la mairie du Havre et Luc Lefebvre, adjoint au maire de Sainte-Adresse. Tout comme Marc Migraine, ils ont la particularité d’être issus du centre-droit à travers l’ex-UDF puis le MoDem. Pour Marc Migraine, c’est logique.

“J’ai toujours été centriste et je me retrouve complètement dans le programme d’Emmanuel Macron. Il est européen, libéral, social et replace l’Etat sur ses fondamentaux. C’est un programme qui n’est ni de droite ni de gauche et je suis convaincu que les électeurs havrais du centre-droit voteront Macron”

EN MARCHE EN APPELLE TOUJOURS AUX ELUS

Macron peut-il convaincre ?

Ceci dit, malgré ces ralliements, En Marche Le Havre fait toujours appel aux élus du territoire pour faire gagner Emmanuel Macron. Pourtant, la situation semble bien verrouillée de ce côté là. Les élus normands du Parti Socialiste (PS) ont affirmé leur engagement auprès de Benoît Hamon, il y a deux semaines. Même Marie Le Vern, conseillère régionale qui avait soutenu Manuel Valls lors de la primaire l’a fait par la suite. Du côté des Républicains, François Fillon a serré les rangs après son rassemblement au Trocadero début mars. Et en ce qui concerne le Front National (FN) et la gauche de la gauche, on n’en parle même pas. Mais pour Marc Migraine la philosophie En Marche devrait les faire réfléchir.

“On fait abstraction des étiquettes politiques et on se tourne vers les solutions qui fonctionnent”

Mais au-delà de la vision et de la philosophie du mouvement d’Emmanuel Macron, Thibault Chaix, son directeur de la stratégie, voit plus loin. En effet, des ralliements d’ici le 1er tour de l’élection présidentielle, ne peuvent qu’être bénéfiques pour les électeurs et un bon démarrage du quinquennat.

“Il faut parler continuité. C’est mieux de nous rejoindre dès aujourd’hui quand il y aura une majorité et un gouvernement. Si on se met d’accord avant, ce sera plus lisible ensuite”

En tout cas, ralliements ou pas d’ici le 1er tour, Eric Rucklin l’affirme, En Marche Le Havre a prévu d’innover pour servir son candidat à la présidentielle.

“Ne vous inquiétez pas. On a prévu des actions inédites pour capter l’attention afin que Emmanuel Macron soir numéro 1 au 1er. S’il gagne au Havre, il gagne la présidentielle”

On a déjà pu en avoir un aperçu dès ce week-end. Les “marcheurs” étaient en shorts et T-shirts avec ballons et drapeaux sur la plage du Havre pour une opération tractage assez insolite.

Photo: (de g. à d.) Marc Migraine, Josepha Retout et Luc Lefebvre

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →