LUC LEMONNIER SANS RESISTANCE

29/05/2017 – Comme prévu, Luc Lemonnier a été élu maire du Havre dimanche 28 mai. Il succède ainsi à Edouard Philippe devenu Premier Ministre. Un positionnement qui n’a d’ailleurs eu aucune influence sur le vote final.

CONSEIL MUNICIPAL

C’était annoncé, Luc Lemonnier a été élu maire du Havre par le Conseil Municipal. Proposé par Edouard Philippe, Premier Ministre et donc démissionnaire, il était opposé à deux autres candidats. En effet, Gérald Maniable se présentait au nom de France Insoumise tandis que Nathalie Nail était soutenue par son groupe Le Havre à Coeur (PCF) et Pour une Nouvelle Gauche au Havre (PUNGH). Mais avec 45 voix, le suspense a été de courte durée.

LUC LEMONNIER PLEBISCITE

Le Conseil en #LIVE

45, c’est en fait le nombre de conseillers municipaux Le Havre ! (Les Républicains) sur les 59 que compte le Conseil Municipal. Autant dire que le nouveau maire fait l’unanimité dans son propre camp. Face à lui, Nathalie Nail (PCF) a récolté 7 voix, soit l’ensemble des groupes Le Havre à Coeur et PUNGH. Enfin, Gérald Maniable obtient 3 voix.

C’est donc l’aboutissement d’un parcours éclair mais linéaire pour Luc Lemonnier (49 ans). Présent sur la liste d’Antoine Rufenacht lors de sa réélection en 2008, il devient conseiller municipal en 2011. Fraîchement élu maire, Edouard Philippe lui fait confiance et le porte au rang d’adjoint au maire chargé de l’urbanisme en 2013. C’est ainsi Luc Lemonnier qui porte la concertation sur la rénovation du quartier Danton. Ensuite, le maire en fait son directeur de campagne pour l’élection de 2014 au Havre. Une aventure couronnée de succès puisque Edouard Philippe y sera élu dès le 1er tour avec 52% des voix. Au sein du nouveau Conseil Municipal, il garde ses fonctions à l’urbanisme mais cette fois en tant que 1er adjoint. C’est lors de cette période qu’il s’affirme comme le bras droit du futur Premier Ministre. D’ailleurs, c’est dans ses pas qu’il veut construire son mandat de maire.

“Nous serons dans la continuité de ce qui a été entrepris en 2014 (…) Depuis très longtemps, il y a du pain sur la planche au Havre. On va poursuivre sur le même rythme”

L’EQUIPE LUC LEMONNIER TRES PHILIPPE

Maire de fer ou de paille ?

Alors que l’équipe d’Edouard Philippe comptait 17 adjoints, celle de Luc Lemonnier en compte 19. Cette liste a été approuvée par le Conseil Municipal par 47 voix. Valérie Egloff retrouve un rang d’adjointe qu’elle avait déjà occupé entre 2008 et 2014. Pour Florent Saint-Martin, il y accède pour la première fois. Comme Valérie Egloff, ce dernier est aussi vice-président de la CODAH. Un doute subsistait cependant sur le nom du 1er adjoint. C’est finalement Jean-Baptiste Gastinne qui a été choisi. Le vice-président de la Région Normandie et de la CODAH membre du Parti Chrétien Démocrate est un fidèle de longue date d’Edouard Philippe. Car, c’est plus la fidélité qui prime dans cette équipe que l’étiquette politique. En effet, outre le Parti Chrétien Démocrate, on retrouve Marc Migraine (République En Marche) tandis que Valérie Egloff appartient à l’UDI. Enfin, le reste de l’équipe Lemonnier appartient aux Républicains (LR).

Toutefois, cette équipe va probablement être amenée à changer d’ici les prochains mois. Avec la loi sur le non-cumul des mandats, les adjoints ne pourront mener en parallèle des mandats nationaux. Ainsi, Agnès Firmin-Le Bodo et Sébastien Tasserie devraient renoncer à leurs fonctions locales. Quant à Agnès Canayer, il faudra qu’elle choisisse entre son poste d’adjointe et son mandat de sénatrice.

Sur la photo: Luc Lemonnier