LOI TRAVAIL: LE COMBAT, C’EST MAINTENANT

29/06/2017 – L’intersyndicale du Havre prenait part à la journée de mobilisation nationale organisée le 27 juin contre la loi travail. Une manifestation fixe où les quelques 300 présents ont pu s’abriter sous la Catène des containers.

MANIFESTATION

Du vent, de la pluie, la mer et la Catène des containers. Oui, on était bien au Havre en ce mardi 27 juin. Et au cas où la symbolique n’aurait pas été suffisamment marquée, on y a rajouté une manifestation syndicale. Car c’était jour de mobilisation nationale contre la future loi travail du gouvernement Philippe II.

LA LOI TRAVAIL EST ENCORE LOIN

A lire: C'est pas un peu tôt ?

A l’appel des syndicats CGT, FSU, Solidaires et UNEF, environ 300 personnes se sont réunies. Comparé aux rassemblements qui ont fait du Havre la capitale de la grève en 2016, c’est peu. Cependant, c’est dans la lignée des précédents organisés suite aux élections présidentielle et législatives. Pour Serge Fouché de Solidaires, c’est un bon début.

“Compte tenu de la météo et des premiers départs en vacances, c’est pas mal”

Mais ce manque d’affluence est aussi dû à la tenue lointaine de la réforme. En effet, les ordonnances voulues par le gouvernement ne seront rendues que vers le 21 septembre. Sachant que l’été aura lieu d’ici là, ça peut paraître loin. De plus, cette journée de mobilisation s’est tenue la veille des premières annonces concrètes données par la ministre du travail sur cette réforme. Ce paramètre n’a toutefois pas grande importance aux yeux de Pascal Richer, co-secrétaire de la CGT du Havre.

“On maintient la pression. Nous, on sait ce qu’il va se passer mais les gens ne comprennent pas encore”

LOI TRAVAIL: SOUVENIR ET MISE EN GARDE

A lire: Ont-ils bon ?

L’intersyndicale havraise se donne donc comme objectif de mobiliser pendant les mois de Juillet et Août. Du moins comme il est possible de le faire. C’est à dire faire des rotations et jongler avec les départs en vacances de chacun. Objectif final: la prochaine journée de mobilisation prévue le 12 septembre. En attendant, CGT, FSU, Solidaires et UNEF jouent sur la corde du souvenir. Celui des manifestations du printemps 2016 au Havre contre la loi El Khomri. Mais il est possible de rassembler encore plus si on écoute Stéphanie Rio de FSU.

“Cette loi travail, nous l’avons combattue. On sait qu’elle concerne le secteur privé mais pas que ! Elle se retrouvera tôt ou tard dans le public”

Une démonstration d’équilibre entre passé et futur poursuivie par Valentin Druez de l’UNEF qui met en garde sa génération.

“Nous les jeunes serons particulièrement impactés par cette réforme. Nous ne voulons pas être précarisés avant même d’entrer sur le marché du travail”

Allez, pour la route, Serge Fouché et Pascal Richer ont un dernier argument pour créer la dynamique.

“Sur le fond, ce type de dérégulation n’a jamais amélioré le chômage. Ca a plutôt été un moteur voire un turbo pour la précarité (…) Ca a été fait en Suède puis en Italie et ça n’a eu aucune incidence”

En tout cas, au vu des derniers rassemblements, il semble que les syndicats partent de loin pour insuffler un réel élan. Quoique Le Havre a su montrer sa capacité à mobiliser de façon équente. Donc wait and see.

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →