LH FORUM: L’HEURE DU BILAN ?

27/09/2017 – En marge de la présentation du 6e LH Forum, le maire du Havre a affirmé qu’un bilan serait fait à son issue. Un bilan qui doit décider de la reconduction de l’événement au Havre dans les prochaines années. Bluff ou pas bluff à l’heure où les retombées de son organisation sont louées par l’ensemble des parties?

CONTENU EDITORIAL

C’est une brèche dans laquelle on se plaît à s’engouffrer quand elle arrive comme un cheveu sur la soupe. Le partenariat entre Positive Planet et la Ville du Havre quant à l’organisation du LH Forum touche à sa fin. Comme tous les 3 ans, en fait. Pourtant, le maire du Havre Luc Lemonnier l’affirme. Un bilan sera fait à l’issue de cette édition et décidera de la suite à en donner. Sérieusement ?

A lire: Impact en vue

LE LH FORUM PAS ENCORE TERMINE

Quand on écoute les différentes parties prenantes, le travail n’est pas terminé malgré 5 ans d’organisation. Or, c’est justement cette construction permanente que retient le maire du Havre.

“Ce qui nous intéresse depuis 2012, c’est le retour d’expérience que l’on peut avoir chaque année. Cela crée un réseau de partage de connaissances et d’expériences”

De son côté, Isabelle Lefort, directrice de la programmation du Positive Economy Forum veut mettre en avant le travail fourni par Positive Planet pour que cet événement devienne de proximité. Bien qu’il ait attiré environ 10 000 personnes en 2016, ça ne semble pas encore être le cas.

“En 2016, il y a eu une vraie volonté pour que les havrais s’emparent de cette manifestation. C’est pourquoi on a impliqué le lycée Jules Lecesne et l’association Le Grenier. La programmation et l’organisation de l’édition 2017 vont encore un peu plus dans ce sens”

Cependant, tous les habitants du Havre et ses alentours ne sont pas encore impliqués par ce LH Forum pense Luc Lemonnier. Et ce n’est pas une affaire de catégorie sociale ou d’éloignement géographique. D’où la remise en question, peut-être. Mais ça tombe mal à l’heure où Positive Planet souhaiterait porter son mouvement dans une autre dimension. Et dans dans cette optique, Le Havre a une place importante pour Isabelle Lefort.

“Nous souhaitons porter l’économie positive à l’internationale et particulièrement au G7. 600 intervenants dont 4 prix Nobel sont passés par Le Havre et se sont appropriés cette ville. C’est pourquoi l’ancrage local ici est important car ces personnes parlent du Havre et sensibilisent ainsi des gens éloignés de l’économie positive”

Mais même cet argument, qui aurait pu faire réfléchir Luc Lemonnier dans sa quête sans fin d’attractivité pour Le Havre, ne semble pas le faire sourciller.

ALLEZ, UN LH FORUM EN 2018 !

Bah oui, Le Havre ne va tout de même pas risquer de perdre son statut de capitale de l’économie positive dont elle se réjouit tant. N’est-ce pas M. le maire ?

“On n’a fait qu’illustrer et diffuser ce concept qui était déjà très avancé quand on s’y est associé”

D’habitude très enjoué, il l’était encore à ce moment là d’ailleurs, Luc Lemonnier a semble-t-il tout d’un coup décidé de faire son rabat-joie. Pourquoi un bilan ?

“Ca fait très longtemps qu’il est prévu. Une telle manifestation demande une remise en cause permanente. Nous nous engageons sur une durée de 3 ans et nous faison un bilan toujours plus exhaustif chaque année”

A écouter le maire du Havre, les principaux doutes, s’il y en a, viennent surtout sur la capacité de l’événement à toucher la population. Mais aussi de l’influence qu’il peut avoir sur la dynamique économique du territoire.

“L’économie positive doit être l’affaire de tous et pas seulement d’une élite sinon, ça ne marche pas (…) Le forum a pour vocation de la mettre en lumière. Mais ce qui est important, c’est ce qui se passe avant et après”

Etant donné que Luc Lemonnier se dit “époustouflé” (oui oui) par la création croissante d’acteurs de l’économie positive au Havre, il semble que l’influence soit plutôt bonne. On dénombre environ 80 initiatives dites positives dans l’agglomération. D’autant plus que même de grands groupes s’y mettent comme Transdev qui gère notamment le réseau de transports publics de la CODAH. Puisqu’on parle de la CODAH, parlons de l’expérience Tri Gagnant. Réalisée en partenariat avec la Banque Alimentaire, elle a été initiée au LH Forum 2016. Pour Isabelle Lefort, le changement des mentalités ne se contredit pas.

“Ce qui a changé, c’est l’implication des territoires pour implanter cette économie. Avoir un impact positif sur les générations futures sont des propos qui ont été intégrés puis associés au Havre”

Allez, même si le suspense plane, la seule chose qui pourrait nous surprendre serait qu’il n’y ait pas de LH Forum en 2018.

Toute la programmation du LH Forum 2017 et ses modalités d’inscription sont à retrouver ici. Il a lieu du 4 au 7 octobre au Volcan du Havre.

Sur la photo: (de g. à d.) Isabelle Lefort et Luc Lemonnier