LEGISLATIVES: LE NOUVEL ELAN DES REPUBLICAINS

22/05/2017 – Les Républicains du Havre avaient déjà lancé leur campagne aux législatives le 11 mai. Mais depuis, la situation a changé et il était temps de repartir sur de nouvelles bases. C’est dans ce sens que le QG de campagne des candidats a été inauguré samedi.

CONTENU EDITORIAL

Les Républicains (LR) avaient lancé leur campagne en grande pompe jeudi 11 mai au Havre. Dans une salle François 1er pleine à craquer, la bataille des législatives s’était alors engagée avec le soutien d’Edouard Philippe et Antoine Rufenacht notamment. Objectif: obtenir la majorité à l’Assemblée Nationale. Mais entretemps, la recomposition politique promise par le président de la République Emmanuel Macron s’est opérée. Edouard Philippe a été Nommé Premier Ministre et un gouvernement composite a pris place.

DES LEGISLATIVES A PLUSIEURS ENJEUX

Firmin-Le Bodo dans la majorité ?

Depuis ce fameux 11 mai, des dissensions sont apparues aussi à droite. Il y a ceux qui choisissent clairement le camp de l’opposition dans la lignée du chef de file LR François Baroin. Puis il y a ceux qui ne sont pas contre travailler avec la future majorité présidentielle si celle-ci voit le jour. Justement, c’est le cas des deux candidats havrais. En effet, Agnès Firmin-Le Bodo (7e circonscription) et Sébastien Tasserie (8e) ont signé l’appel des élus LR souhaitant adopter cette position. Un revirement pour la candidate de la 7e circonscription appelée à succéder à Edouard Philippe ?

“Ce n’est pas un revirement. La composition politique a changé. On a un Premier Ministre de droite à Matignon avec des valeurs et des idées droite. Donc il y a une possibilité”

D’autant que l’horizon s’est plutôt éclairci pour l’adjointe au maire du Havre. Alors qu’on lui prédisait une bataille féroce face à un candidat de La République En Marche (REM) et la présence d’un dissident LR, Hervé Drieu face à elle. Finalement, il n’y aura aucun adversaire de la majorité présidentielle. Il faut remercier l’influence d’Edouard Philippe pour ça ?

“Je ne crois pas. J’imagine que c’est parce que cette circonscription est regardée et sera regardée. C’est celle du Premier Ministre après tout”

TASSERIE ET LA PRESSION MOINDRE

La campagne est officielle

Pour Sébastien Tasserie, candidat dans la 8e circonscription la question ne se pose pas non plus. Il a signé l’appel des élus LR “à répondre à la main tendue par le président de la République”. Mais dans une circonscription plus populaire et donc beaucoup plus compliquée par la droite, le discours est plus décontracté. Même si Sébastien Tasserie aura bien, lui, une adversaire REM en la personne de Béatrice Delamotte.

“J’ai signé la main tendue oui. Mais je comprends que les partis doivent présenter des candidats”

Ainsi, même si ce discours est moins affirmé du côté d’Agnès Firmin-Le Bodo, Sébastien Tasserie souhaite se présenter dans une position constructive en cas d’entrée à l’Assemblée Nationale. Ainsi, ce ne seraait pas une allégeance claire et nette.

“Je le dis, je suis de droite. Et avec un Premier Ministre de droite, je suis capable de voter les lois qui iront dans le bon sens. Mais je suis aussi capable de transgresser dans le sens inverse si besoin”

Un positionnement qui ne sera vraisemblablement pas suffisant pour l’emporter dans une circonscription considérée comme ingagnable. Pour la droite du moins. Un moyen de se faire la main sur le terrain pour l’ex-benjamin du Conseil Municipal ? Après tout, Edouard Philippe avait fait de même en 2002 sur les conseils d’Antoine Rufenacht. Mais ça, c’est l’avenir. Donc “on verra”.

Sur la photo: (de g. à d.) Sébastien Tasserie et Agnès Firmin-Le Bodo

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →