LEGISLATIVES: MAJORITE CONTRE MAJORITE

12/06/2017 – Agnès Firmin-Le Bodo (LR) arrive sans surprise en tête dans la 7e circonscription aux législatives. Cependant, pour la 2e fois seulement en 30 ans, aucun candidat de gauche n’est présent au second tour. Et la surprise ne s’arrête pas là.

RESULTATS OFFICIELS

Le 1er tour des élections législatives dans la 7e circonscription accouche d’un duel inédit en vue du second tour. En effet, deux candidats soutenant la majorité présidentielle vont s’affronter dimanche prochain. Agnès Firmin-Le Bodo représente Les Républicains (LR) et Antoine Siffert est sous l’étiquette du Parti Radical de Gauche (PRG).

DES LEGISLATIVES PRO-MACRON

A lire: Faîtes à votre sauce

On se demandait si le positionnement à gauche du PRG allait desservir Antoine Siffert lors de ces législatives. Il n’en a rien été. Au contraire, c’est bien lui qui rallie le second tour avec 17,41% des voix derrière Agnès Firmin-Le Bodo (LR) et ses 33,1%. Cette dernière n’aura donc en rien été gênée par le dissident de son parti, Hervé Drieu (2%). Point commun entre les deux finalistes ? Ils se revendiquent tous les deux de la majorité présidentielle. C’est cependant moins vrai pour la candidate LR qui, si elle a été soutenue par le Premier Ministre Edouard Philippe, ne compte pas toujours soutenir les réformes du gouvernement. Mais face à elle, Antoine Siffert s’est bien revendiqué de la majorité présidentielle. Et pour lui, c’est ce qui a fait la différence au milieu des 17 autres candidats.

“Le score est satisfaisant parce que j’étais le seul à proposer un message clair: donner une majorité présidentielle. Je suis issu de la société civile et je serai à 100% député alors que mes adversaires ont d’autres mandats”

DES LEGISLATIVES FATALES A LA GAUCHE

Car en ce qui concerne les autres partis de gauche qui se revendiquent ant-libéraux, c’est beaucoup moins reluisant. A commencer par le Parti Socialiste (PS). Matthieu Brasse ne récolte que 7,1% des suffrages là où Laurent Logiou a tenu la dragée haute à Edouard Philippe jusqu’au bout en 2012. Comme dans la 8e circonscription, la France Insoumise et Gérald Maniable réalisent un score honorable en se hissant à la 3e place (13,8%). Mais cette fois, il devance le Front National représenté par Stéphanie Ferrand (11,9%). Cependant, ce bon score a pour effet de faire encore baisser celui du Parti Communiste (PCF). Baptiste Bauza obtient 3,9% des voix là où Nathalie Nail avait déjà fait un score décevant de 9,1% en 2012. Il se classe même derrière le candidat Europe Ecologie-Les Verts, Alexis Deck et ses 4%. Enfin, ailleurs c’est l’émiettement. Camille Denis (Lutte Ouvrière) obtient péniblement 0,9% tandis qu’Alain Guillemet (Parti Ouvrier Indépendant Démocratique) passe tout juste les 0,4%.

Mais cette configuration inédite pourrait ne pas arranger les affaires de l’abstention. Celle-ci s’est élevée à 52,8% dans la 7e circonscription. Ce chiffre est même monté à 55% dans les territoires du Havre. Avec deux candidats libéraux, il sera intéressant de voir chez qui vont se répercuter les voix de gauche non-qualifiées.

Le second tour des élections législatives se tient dimanche 18 juin.

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →