LEGISLATIVES: FRANCE INSOUMISE EN CAMPAGNE

17/05/2017 – La France Insoumise du Havre a lancé sa campagne pour les élections législatives mardi 16 mai. Une assemblée de circonscription s’est tenue pour présenter ses candidats Gérald Maniable et sa suppléante Veronica Petitjean.

LANCEMENT DE CAMPAGNE

C’est donc parti pour les législatives chez France Insoumise. Dans la 7e circonscription du moins. Car ce sont bien les candidats de ce secteur qui ont tenu leur assemblée à l’Hôtel des Gens de Mer du Havre mardi 16 mai. Et comme annoncé en janvier, Gérald Maniable et Veronica Petitjean sont les Insoumis désignés. Le premier, titulaire, est professeur mais aussi conseiller municipal. La seconde est elle aussi professeur.

MELENCHON EN FIGURE DE PROUE

S’il y a bien une chose qui frappe, c’est la façon dont se présentent les deux candidats. En janvier, ils mettaient surtout en avant leur appartenance à la France Insoumise, leur mouvement. Gérald Maniable se risquait même à utiliser son expérience au de conseiller municipal pour justifier sa candidature. Mais à cette époque, son porte-parole et candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon était bas dans les sondages. Depuis, ce dernier est arrivé 4e lors de cette élection avec 19,6% des voix. Le score réalisé au Havre est même exceptionnel avec 29,8%. Le candidat se permettant d’ailleurs d’arriver en tête dans la 8e comme dans la 7e circonscription. Ce n’est donc pas étonnant que Gérald Maniable se réclame de lui.

“Il y a 6-7 ans, à la suite des mouvements sociaux particulièrement dans l’éducation nationale, je me suis aperçu que les syndicats étaient allés au bout de ce qu’ils pouvaient faire démocratiquement. Il fallait donc poursuivre par un engagement politique. Et c’est à ce moment que Mélenchon a démarré. Donc je l’ai suivi depuis le début”

Même son de cloche du côté de sa suppléante, Veronica Petitjean.

“J’ai rejoint le Parti de Gauche mais je ne crois plus à la logique des partis mais j’ai continué à suivre Mélenchon avec la France Insoumise. Voir qu’on arrive à mobiliser autant de gens, ça prouve qu’on est en bonne voie”

LA CONCEPTION FRANCE INSOUMISE

On se cherche encore...

On a beaucoup taxé Jean-Luc Mélenchon de chasser sur le même terrain que le Front National en terme d’électeurs. Discours populiste, électorat ouvrier ou défavorisé… Pourtant, son projet, L’Avenir en Commun qui l’est toujours pour les législatives, s’en différencie selon Gérald Maniable.

“J’ai toujours pensé qu’il fallait répondre à la colère des gens démocratiquement, c’est à dire par l’élection. Pas par la violence (…) C’est un projet humaniste. Nous, on veut changer le fonctionnement de cette société parce que ce n’est plus possible”

Puis au-delà du projet, c’est la façon de le porter par les militants qui est importante pour Veronica Petitjean. Cette façon de faire a été pour beaucoup dans le score de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle.

“C’est un discours de fraternité qu’on a amené dans les quartiers où le FN fait de très bon scores. Ce sont des endroits où on a beaucoup travaillé”

D’ailleurs, en tant que titulaire, Gérald Maniable ne compte pas attendre de faire voter les lois de l’Avenir en Commun s’il est élu. Il le dit: quoiqu’il arrive, il sera révocable et ne cumulera aucun autre poste. Et pour toutes ces raisons, le Parti Ouvrier Indépendant (POI) était présent pour apporter son soutien à la France Insoumise. Un soutien aussi bien logistique que politique.

Sur la photo: (deg. à d.) Veronica Petitjean et Gerald Maniable

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →