LE SOUTIEN LOGIQUE DU HAVRE A HAMON

16/01/2017 – La déclaration de soutien de Laurent Logiou à Benoît Hamon au Havre, le 13 janvier, n’englobe pas toute la section havraise du Parti Socialiste, certes. Mais ce seul soutien officiel à un candidat à la primaire citoyenne est révélateur d’une ville ancrée à gauche malgré les apparences.

CONTENU EDITORIAL

Où voter aux primaires citoyennes ?

Le Havre, une ville passée à droite en 1995 après des dizaines d’années de mandature communiste. Une ville où ce même Parti Communiste a perdu sa place de deuxième force politique au profit du Parti Socialiste en 2014 et qui a vu le Front National faire son entrée au conseil municipal la même année. Politiquement, Le Havre s’est “droitisé” au cours des vingt dernières années. Pourtant, Le Havre reste une ville essentiellement industrielle et ouvrière malgré les efforts de la majorité Les Républicains pour y développer le tourisme et renouveler et attirer des classes plus aisées de la population.

Logiou soutient Hamon

LE HAVRE CAPITALE DE LA CONTESTATION

Malgré ce revirement politique progressif qui s’est vérifié aux élections départementales de 2015 mais jamais aux élections présidentielles, Le Havre reste une ville profondément ancrée à gauche. Au printemps dernier, c’est au Havre que la contestation contre la loi travail avait été la plus marquée. Le port, premier de France en trafic conteneur et coeur névralgique de l’économie locale y a été bloqué pendant 14 jours. Cela lui a valu le titre honororifique de “capitale de la contestation”. Il n’est donc pas étonnant que le premier soutien émanant du Havre aille vers Benoît Hamon, le candidat de gauche qui souhaite amender cette loi travail. L’idée n’est pas de la supprimer mais de revenir sur la hiérarchisation des accords salariaux (entreprise-branche-Etat) et d’empêcher les entreprises faisant des bénéfices de licencier. Ces propositions ajoutées à celle du revenu universel rencontrent un écho certain dans un bassin d’emploi qui compte 12,6% de chômeurs au deuxième trismestre 2016.

CENTRE DE LA BATAILLE SOCIALISTE EN NORMANDIE

Comme l’a rappelé Laurent Logiou, “on remarque deux pôles au sein de cette primaires qui sont incarnés par Benoît Hamon d’une part et par Manuel Valls de l’autre”. Ce n’est donc pas un hasard si Marie Le Vern, conseillère départementale du canton d’Eu et membre du comité de soutien de Manuel Valls est venue rameuter les troupes au Havre samedi 14 janvier. Ceci pourrait ne pas être vain tant le paysage politique a changé au Havre ces dernières années à travers les urnes. Le Havre pourrait bien être un révélateur de la ligne adoptée à gauche. Plus libérale ou plus sociale ? Réponse les 22 et 29 janvier.

Crédit photo: Pleclown, Benoît Hamon à La Fête de la Rose du PS 44, à Préfailles le 15 septembre 2009,  Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported 

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →