Le Havre : La rentrée 2018 sous toutes les coutures

La rentrée 2018, c'est le 3 septembre pour les élèves du Havre. L'occasion pour la Ville de faire l'état des lieux annuel de son action dans les écoles municipales. Un point toutefois bienvenu à l'heure où la semaine de 4 jours fait son retour avec certaines interrogations.





La rentrée 2018 en chiffres

15 399  C'est le nombre d'élèves qui vont (re)prendre le chemin de l'école en cette rentrée 2018, le 3 septembre.

95 C'est le nombre d'écoles que compte Le Havre.

62 C'est le nombre de cantines scolaires qui acceillent les petits havrais chaque midi.

200 000 M² C'est la surface que représente l'ensemble des écoles et cantines scolaires du Havre.

36 MILLIONS D'EUROS C'est le budget alloué chaque année à l'éducation par la Ville du Havre.

Une rentrée 2018 à 4 jours

Les derniers mois ont vu l'organisation des rythmes scolaires se mettre en place en vue de cette rentrée scolaire. D'ailleurs, le conseil municipal du 12 février dernier avait déjà mis fin au suspense qui n'en était déjà plus un. Les écoles du Havre allaient revenir à la semaine de 4 jours. Une décision prise à la suite d'une concertation avec les parents d'élève et les conseils d'école dont se réjouitUne concertation qui a fait émerger un grand oui à ce retour d'après la Ville du Havre. Seul subsistait une interrogation sur l'accueil périscolaire du mercredi. En effet, la classe n'y est désormais plus assurée. Là encore, le conseil municipal du 9 avril a répondu à la question. Toutefois, il faudra encore attendre un petit peu pour que l'organisation soit optimale d'après Florence Thibaudeau-Rainot, adjointe au maire chargée de l'éducation.

"Au niveau des inscriptions pour le mercredi, on est sur les mêmes chiffres que l'an dernier avec une petite baisse le matin. Mais on a peut-être des inscriptions de prudence de la part de parents qui ne savaient pas comment ils allaient s'organiser. Ces chiffres seront sûrement lissés sur l'année"

Et au maire du Havre, lui-même, de souligner que malgré l'abandon de la semaine à 4,5 jours, tout n'a pas été jeté.

"La semaine de 4 jours ne balaye pas tout ce qui a été fait en périscolaire ces dernières années" (Luc Lemonnier)

Ça tombe bien, tout ça est aussi ficelé depuis quelque temps déjà. 500 personnes attendent d'accueillir quelques 6 000 élèves après la classe.

(De g. à d.) Florence Thibaudeau-Rainot, adjointe au maire du Havre chargée de l'éducation et Luc Lemonnier, maire du Havre



Satisfecit autour de l'éducation au Havre

Au-delà du dossier des rythmes scolaires, il était aussi question de mettre en avant le travail municipal en terme d'éducation. Un domaine qui représente 36 millions d'euros sur un budget de 336 millions d'euros en 2018.

Ainsi, la Ville du Havre dit continuer d'accompagner l'Education Nationale dans son entreprise de dédoubler les classes REP et REP + (Réseau d'Education Prioritaire). Alors que 34 classes de CP ont été dédoublées en 2017-2018, une vingtaine d'autres devraient être ajoutées en cette rentrée 2018. En attendant les CE1 en 2019.

Outre l'accès des élèves au sport et à la culture via les différents plans de la Ville (Le Havre en Forme, Lire au Havre et Vibrer au Havre), le maire du Havre a tenu a appuyer sur le rôle de la municipalité en faveur de l'accès des enfants en situation de handicap à l'école.

"Je suis très attentif à l'inclusion scolaire de ces élèves. On travaille beaucoup avec l'Education Nationale en ce sens puis pour leur intégration." (Luc Lemonnier)

A ce jour, toujours selon les élus, au moins 1 école est accessible aux personnes à mobilité réduite dans chaque quartier du Havre. Chiffre auquel il faut ajouter les 6 classes ULIS (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire) réparties sur le territoire. Mais aussi la classe UEM (Unité d'Enseignement Maternel) ouverte en 2016 à l'école maternelle Ancelot.

Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.