Au Havre aussi, on est contaminé au glyphosate

La nuit du glypho a eu lieu au Havre le 1er mars dernier. Dès le lendemain, 25 volontaires testaient leur taux de glyphosate. Et le résultat est sans appel...

Glyphosate : tous les "pisseurs" contaminés

C'est l'enseignement à retenir de cette action au Havre. 25 personnes ont fait tester leurs urines  après la dernière Nuit du Glypho. A l'initiative des faucheurs volontaires de l'Ariège, il s'agit d'une campagne nationale contre le glyphosate. Et sur ces 25 havrais(es), la totalité détient un taux supérieur aux normes établies par l'Agence Européenne de la Santé Alimentaire. Celle-ci est de 0,10 nanogrammes par millilitre. Or, d'après les initiateurs de la manifestation, ce taux oscille entre 0,14 et 2,41 nanogrammes parmi les participants.



Des plaintes déposées ?

Le glyphosate est un produit contenu notamment dans les pesticides. Les participants veulent alerter sur leur présence dans l'alimentation et surtout leur caractère nocif pour la santé. Ils dénoncent ainsi ce qu'ils voient comme une inaction des pouvoirs publics.

"Alors que la mise en place de leur interdiction devrait être une priorité, les députés avec le soutien du gouvernement viennent de repousser la date de cette interdiction. En effet, l'indiction en 2022 de la production du stockage et de la vente des produits phytopharmaceutiques contenant des substances interdites par l'Union Européenne vient d'être repoussée à 2025"

De plus, le collectif annonce qu'une plainte sera prochainement déposée.



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des