Le Havre : Pierre Janet se réveille à nouveau

A l’issue d’une assemblée générale jeudi 17 janvier, l’intersyndicale SUDCGTCFDT de l’hôpital psychiatrique Pierre Janet du Havre publie un communiqué. 6 mois après la mobilisation des perchés, les personnels font le point sur la situation.



Retour au point de départ à Pierre Janet ?

6 mois après la mobilisation des perchés, les personnels soignants de l’hôpital Pierre Janet du Havre font le point sur la situation de la psychiatrie. Et les nouvelles ne sont pas bonnes d’après leur communiqué publié le 17 janvier.

“A nouveau des lits supplémentaires sont installés dans les pavillons, à nouveau le service d’urgence déborde, des patients y dorment dans la salle télé ou à même le sol…”

Cette situation était justement celle dénoncée l’été dernier lorsque l’hôpital Janet s’est mis en grève. Pourtant, les perchés avaient obtenu l’ouverture d’une unité temporaire de 22 lits et 20 postes environ à l’hôpital Jacques Monod à Montivilliers. Comme prévu, celle-ci a fermé le 30 novembre. Toutefois, les personnels reconnaissent l’utilité de cette sructure ouverte le 1 août 2018.

“Les moyens créés pour la faire fonctionner ont permis de trouver des solutions d’hébergement pour des patients stabilisés dans les trop rares structures médico-sociales de la région”

Dépuis l’automne, les postes créés ont été relocalisés dans l’hôpital psychiatrique en centre-ville. Cependant, ces postes ne sont pas soutenus par des crédits supplémentaires d’après le communiqué. Leur coût est donc directement à la charge du Groupe Hospitalier du Havre, creusant ainsi son déficit “et entraînant de nombreuses suppressions de postes dans d’autres secteurs comme la gynéco-obstétrique”.



Quid de la suite ?

Depuis la rentrée, le GHH a fait appel à un cabinet extérieur pour compéter le projet médical partagé débuté en 2015. Mais d’après les organisations syndicales, celui-ci fait un constat similaire.

“La psychiatrie havraise souffre d’un déficit énorme de personnel tant médical que non médical. Aucun projet n’est possible sans une mise à niveau préalable des effectifs”

On parle d’une centaine de postes.

Les organisations SUD-CGT-CFDT annoncent que des soignants de l’hôpital Pierre Janet sera présents à Paris lors de la manifestation nationale du secteur psychiatrique le 22 janvier



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des