Le Havre : Gastinne interpellé sur le climat

A peine élu maire du Havre et président de Le Havre Seine Métropole, Jean-Baptiste Gastinne est déjà interpellé. Le collectif Il Est Encore Temps demande à l'élu de donner des garanties sur une politique environnementale volontariste.

Demande d'une "politique volontariste"

Pour ce collectif, la situation est alarmante mais des actions sont possibles au niveau local. C'est ce que Il Est Encore Temps Le Havre affirme dans une lettre adressée au maire du Havre.

"L'urgence environnementale est là : plus personne ne cherche à la nier quand nos espèces se meurent, que nos eaux sont polluées par le glyphosate, que 48000 français meurent chaque année de la pollution atmosphérique, que l'humanité elle-même est menacée. Suivant un mouvement mondial et transgénérationnel, nous croyons au pouvoir des politiques locales et des métropoles"

Pour cela, des exigences sont de mise.

"Nous demandons l'inscription volontariste de la communauté urbaine dans le mouvement international des 'villes en transition', en se donnant un cap et des objectifs atteignables et réalisables. Par conséquent, nous demandons également à réévaluer les politiques publiques actuelles et futures de la Communauté urbaine en mesurant l'impact écologique et climatique de ses décisions en matière d’urbanisme et d’activités économiques"



7 axes de travail

Pour s'inscrire dans une véritable politique environnementale locale, le collectif cible 7 axes :

- Transparence des émissions de C02 dans les villes

- Une alimentation responsable via 3 repas végétariens par semaine dans les cantines et hôpitaux.

- Gestion des déchets avec notamment l'interdiction des plastiques à usage unique.

- Transports responsables (transports publics gratuits et développement du vélo)

- Favoriser le minimalisme (sanctions contre les publicités lumineuses nocturnes et le remplacement des panneaux publicitaires par des affichages municipaux)

- Végétalisation de la ville et urbanisation à repenser (sauvegarde des jardins Flaubert et replantation des arbres après abattage)

- Favoriser la démocratie environnementale et locale (instauration d'un RIC local)




Et vous, êtes-vous, allez vous participer à cette concertation publique ? Participez au vote des abonnés et expliquez votre point de vue en commentaire !

Vous devez être un abonné Seinomedia Reader pour participer au vote ! Pas encore de compte ? Devenez un abonné Seinomedia !

Déjà un compte ? Connectez-vous !

Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des