Le Havre : chauffage ou parcage au conseil municipal ?

7/07/2018 - Le conseil municipal du Havre a rendez-vous avec de vieilles histoires lundi soir. En effet, un an après, le réseau de chauffage à Caucriauville et les parking fermés devraient trouver leur prestataire... Mais ça ne devrait pas se passer comme ça ! Et on sera en LIVE pour vous faire vivre ça dès 17h50 !



Le conseil municipal parti pour chauffer ?

Vous vous souvenez peut-être de cette polémique qui a ponctué l'été 2017. La Ville du Havre attribue par appel d'offre la gestion du réseau de chauffage du Havre Sud (dont Caucriauville). L'heureux élu est alors le groupement de sociétés DALKIA et CRAM. Il chipe le marché au précédent prestataire IDEX. Seulement voilà, IDEX ne l'entend pas de cette oreille et conteste ce résultat devant le tribunal administratif. Tribunal administratif qui lui donne d'ailleurs raison en juillet. Ensuite, c'est le conseil d'Etat qui valide cette décision en août.

La Ville du Havre doit donc refaire un appel d'offre. Mais pour ne pas priver les habitants du quartier de Caucriauville de chauffage à l'approche de l'hiver, une délégation de service public de 13 mois est votée en septembre. Et c'est l'entreprise Résocéane créée pour l'occasion par... DALKIA et CRAM qui est désignée.

On ne sait pas pour vous, mais ce rappel des faits suffit pour penser que les débats vont durer un petit moment.



A qui confier les parking fermés ?

Ça date un peu plus. En avril 2017, la Ville du Havre annonçait vouloir se "séparer" de la gestion des parking fermés. Une décision qui intervenait alors que la Cour des Comptes avait épinglé 2 fois la Ville à ce sujet. Une première fois en 2016 suite à des détournements de fonds estimés à environ 357 000 € entre 2010 et 2015. Deux agents ont été condamnés en 2013 par le tribunal administratif dans cette affaire d'après la municipalité. Ensuite, début 2016, ce sont les 2h de stationnement "offertes" par la Ville au parking du centre commercial des Docks Vauban qui sont pointées du doigt. Car cette gratuité lui coûtait 950 000 € selon la Cour des Comptes.

Pourtant, à l'époque , ce ne sont pas ces observations qui motivaient la Ville. L'adjoint au maire chargé des finances mettait plutôt en avant le déficit du secteur ou encore le manque de "talent" et d'attractivité de la Ville du Havre dans ce domaine.

Et comme cette annonce avait déjà provoqué des débats houleux lors du conseil municipal du 10 avril 2017, il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement cette fois-ci. Quoiqu'il en soit, on sera là pour vous en rendre compte dès 17h50 lundi 9 juillet en LIVE ci-dessous.



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 10    Moyenne : 4.2/5]


La page va apparaître dans un instant...

(NB: le format AMP n'affiche pas les LIVE... Merci de repasser en mode normal)

Participez à la grande conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des