Le Havre : Le budget 2017 de la CODAH dans le vert

1/06/2018 - Le conseil communautaire de la CODAH s'est penché sur le compte administratif jeudi 31 mai. L'occasion de vérifier le bon suivi du budget 2017. Et tout le monde s'accorde à dire qu'ils ont été tenus au-delà des espérances. C'est là que certains ont commencé à parler de baisses d'impôts.



Le budget 2017 entre équilibres et excédents

Il est arrivé un peu en avance, cette année. Mais le compte administratif a bien été examiné jeudi 31 mai par le conseil communautaire de la CODAH. Quelques petits couacs ont même permis de détendre l'atmosphère sous cette avalanche de chiffres. Pourtant, les débats n'ont pas été légions. En effet, les bons résultats affichés ont plutôt été salués à l'unanimité. Car, on a beau chercher, ni le budget principal de la collectivité ni ses principaux budgets annexes n'affichent un solde négatif. Ainsi, à lui seul, le budget principal de la CODAH affiche un excédent de 27 millions d'euros.

Ensuite, la plupart des budgets annexes se retrouvent à l'équilibre même ceux qui demandent beaucoup de dépenses. On pense notamment aux transports publics dont le budget est tout juste dans le vert avec 200 000 € de surplus. Tout comme l'acheminement de l'eau potable (600 000 €) et le traitement des eaux industrielles (500 000 €).budget annexe eau potable CODAH

Budget annexe transports publics CODAH

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Au contraire, 2 budgets annexes affichent des "bénéfices" assez considérables. L'assainissement notamment. Celui-ci comprend tout ce qui concerne les bassins de rétention d'eau de pluie et le traitement des eaux usées. Il affiche un excédent de 15,6 millions d'euros.

budget annexe assainissement CODAH

Mais le champion de la rentabilité se trouve être le budget annexe dédié à la gestion des déchets. En effet, il a rapporté 26,5 millions d'euros à la collectivité.

Budget annexe gestion des déchets CODAH



La taxe sur les ordures ménagères en question ?

Contrairement aux années précédentes, l'examen du compte administratif n'a pas donné lieu à des débats passionnés. Au contraire, tout le monde s'est accordé à saluer le bon suivi du budget 2017. Même les communistes toujours prompts à engager la discussion. Quoique... L'excédent considérable du budget déchets les a amenés à étudier une éventuelle baisse de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

Une idée pas vraiment du goût de la droite qui semble ne pas vouloir y donner suite. Et ce pour plusieurs raisons. Notamment le remboursement de la dette. Celle-ci s'élève à 268,3 millions d'euros, en baisse de 8%. Pour certains comme Marc Migraine, les recettes doivent avant tout servir à la résorber.

Puis il y a ceux qui prêchent pour leur paroisse comme le vice-président chargé des transports et maire de Montivilliers, Daniel Fidelin. Il a invité l'assemblée à anticiper les investissements à venir.

En d'autres termes, malgré une bonne santé financière apparente, une baisse des taxes ne semble pas à l'ordre du jour.


Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.