LE FAB LAB DU HAVRE INAUGURE

26/01/2017 – Le Fab Lab du Havre a été inauguré jeudi 26 janvier au Container, dans les locaux de la CCI Seine Estuaire. Mais qu’est-ce qu’un Fab Lab et en quoi est-ce un événement ?

CONFERENCE DE PRESSE

Le Fab Lab tel qu’il a été pensé au Havre s’organise autour de l’impression 3D. Il met à disposition plusieurs types d’imprimantes 3D afin de fabriquer différents objets sur la base de différentes matières. Il ne s’agit pas du premier Fab Lab à s’implanter sur Le Havre. Un autre existe déjà à l’Université du Havre Normandie mais ce Fab Lab comporte quelques différences selon Boris Lembicz, président de l’association gérant celui du Container.

“Oui, il y en a un à l’université mais les conditions d’accès sont assez restreintes. Il s’adresse aux enseignants ou aux étudiants ayant des projets précis dans des formations précises. Tout le monde ne peut pas y aller”

C’est toute la différence avec ce Fab Lab ci déjà issu d’un autre fondé en 2014 par… Boris Lembicz. Alors lycéen, le jeune homme aujourd’hui âgé de 20 ans avait ouvert son Fab Lab avec le soutien du lycée Jules Siegfried dans une de leurs salles de classe.

“Du coup, l’espace était un peu petit et pas vraiment adapté. Puis la CCI s’y est intéressé et a trouvé l’initiative intéressante”

Et c’est ainsi qu’une partie du Container a été affectée au Fab Lab. Une affectation qui n’a pas pu se faire sans des soutiens à la fois financiers et materiels tels que la Chambre de Commerce et d’Industrie Seine Estuaire (CCI), la Communauté d’Agglomération Havraise (CODAH), CCI&Caux et autres partenaires privés.

“L’investissement total est de 90 000€. La CCI nous aide en nous proposant des locaux et la CODAH nous a permis d’acquérir du matériel de qualité puisqu’une quarantaine de personnes les utilisent tous les jours. Enfin, on a plusieurs imprimantes dont le prix va de 500 à 4 000€.”

Et si autant de partenaires se sont investis et on investi pour que ce Fab Lab devienne une réalité, ce n’est pas juste pour faire montre d’une technologie de pointe et fabriquer de petites figurines en plastique pour le plaisir. Un autre membre du Fab Lab, Julien Ledentu a une idée très précise sur l’utilité d’un Fab Lab en terme de recherche et développement.

“Bien sûr, on peut imprimer du plastique mais aussi du bois et même des fibres musculaires ou de la peau. Là, on cherche plutôt à investir dans une imprimante métal car on a des entreprises partenaires qui cherchent à imprimer des pièces”

Boris Lembicz surenchérit à cette ouverture.

“Les besoins sont énormes: prototypes, formation, business plan…”

Le Fab Lab a donc vocation à devenir un lieu de recherche mais aussi de perfectionnement des maîtrises déjà acquises. Celles-ci peuvent l’être dans des domaines très divers comme la santé ou l’industrie. Safran Nacelles (ex-Aircelle), usine d’ingénièrerie aéronautique, est d’ores et déjà partenaire du Fab Lab.

La Cité Numérique prend forme

Pour le moment, l’association compte une cinquantaine d’adhérents plus les visiteurs qui peuvent venir quand ils le souhaitent aux heures d’ouverture. Mais l’installation dans ces nouveaux locaux et l’extension prochaine de ces horaires pourraient permettre au Fab Lab du Havre d’en attirer de plus en plus.

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →