LA TRANSAT POUR CLORE (VRAIMENT) LES 500 ANS

23/10/2017 – Bien que terminé depuis le 8 octobre, Un Eté au Havre joue les prolongations. En effet, le départ de la Transat Jacques Vabre est présenté comme le dernier gros événement de la saison. Et cette 13e édition se veut riche en temps forts.

CONFERENCE DE PRESSE

La Transat Jacques Vabre… Cet événement est devenu un événement incoutournable au Havre. En effet, il a été organisé pour la 1ere fois en 1993 sous le nom de Route du Café. Depuis, 12 autres éditions se sont succédées sous le nom qu’on lui connaît aujourd’hui. Ainsi, la semaine précédent la Transat Jacques Vabre est toujours l’occasion pour Le Havre de proposer “un moment convivial et une fête populaire”. Enfin ça, c’est le maire qui le dit.

A lire: Jacques Vabre au Havre sans les havrais ?

UNE TRANSAT COMME SUITE LOGIQUE AUX GRANDES VOILES

Car oui, comme vous le savez, Le Havre a été créé pour en faire un port. Et comme pour les Grandes Voiles, la transat Jacques Vabre symbolise cet origine. A ceci près que la dimension est particulière en cette année 2017. En effet, les voiliers multicoques et monocoques dernier cri arrivent à peine 2 mois après d’autres parfois centenaires. On est donc dans le thème que la Ville voulait donner à cet anniversaire: montrer ce qu’elle est et ce qu’elle sera dans le futur.

A lire: Nostagie des Grandes Voiles

De ce point de vue, organiser ces 2 événements au même endroit dans un laps de temps aussi restreint fait très bien ressortir cette évolution. D’ailleurs, la municipalité ne s’en cache pas et espère même profiter de l’engouement suscité par les Grandes Voiles pour faire connaître son événement biennal. Le maire du Havre Luc Lemonnier l’avoue à demi-mots.

“Les Grandes Voiles ont aiguisé les appétits car il est rare de voir les bateaux d’aussi près. Il est aussi rare d’avoir un tel événement autour des bassins en coeur de ville”

A lire: Sécurité épisode 3

Même dans l’organisation, les Grandes Voiles auront fait office de prélude. Par exemple, le dispositif de sécurité qui a alors bien fonctionné est reconduit pour accueillir les 450 000 personnes attendues pendant la semaine.

CONCERTS ET INVITES DE MARQUE SUR LA TRANSAT

Côté symbolique et sécurité, on est bon. Qu’en est-il maintenant des contenus qui seront proposés au public pendant cette semaine ? Pour Gidas Gauthier, directeur de la transat Jacques Vabre, il faut prendre cette dernière dans son ensemble.

“Il y a un événement marquant commun à toutes les transats Jacques Vabre qui est le départ. Cette année, il aura beaucoup de sens et de nombreuses festivités se tiendront autour. On es père que les havrais vont répondre en nombre et que les visiteurs seront surpris”

Bien sûr, la transat Jacques Vabre reste une compétition sportive. Il n’est donc pas étonnant de retrouver le départ comme moment fort mais aussi la présentation des skippers et leur régate d’exhibition. Enfin, pour les amoureux de voile, une dernière occasion leur sera offerte avant le départ avec les régates étudiantes.

Mais en terme de surprise, il faut surtout se tourner vers le Magic Mirrors. La salle propose en effet 8 soirées gratuites entre le 28 octobre et le 4 novembre. Le tout avec une programmation qui fait aussi bien la part belle aux têtes d’affiche qu’aux artistes locaux ou en rapport avec l’identité de la course. Ainsi, les Naive New Beaters seront de la partie après avoir fait bondir le Ouest Park en 2016. Mais aussi les locaux de Kaddy & the Keys, SW Groove, Aloha Orchestra puis les DJ Masta Moon’s, Djar’One et DJ Moot. Enfin, une petite touche sud-américaine est aussi apportée avec le bal brésilien Roda do Cavaco.

Toutefois, les visiteurs qui se limiteront aux quais ne seront pas en reste. Entre démonstrations de graffiti, théâtre de rue et concerts itinérants, le public devrait toujours tomber sur quelque chose à voir ou à entendre. On peut aussi ajouter la présence de Thomas Pesquet. L’astronaute sera présent pour parrainer le bateau Initiative Coeur et lancer le feu d’artifice de clôture.

LA VILLE DU HAVRE Y MET SON GRAIN DE SEL

Surtout que la Ville, en tant que co-organisatrice, a décidé d’associer à cette 13e édition ses plans Lire au Havre et Vibrer au Havre. Ainsi, pour le 1er, une grande librairie maritime va être installée. Elle comprend La Galerne, Label Bulle puis Pile et Face. De plus, cette librairie devrait accueillir l’ancienne navigatrice Isabelle Autissier pour une lecture. De son côté, Vibrer au Havre mettra a disposition son Musibus. Celui-ci restera pour le coup sur place durant toute la semaine. Mais la grande nouveauté résidera plutôt dans l’installation d’une borne musicale. Celle-ci proposera une playlist d’artistes havrais et devrait faire la paire avec un piano disponible en libre-service.

Toutes ces initiatives ont pour objectif d’offrir un autre caractère à la transat Jacques Vabre que celui purement sportif. Suffisant pour attirer et rayonner à l’extérieur mais aussi auprès des havrais ?

La transat Jacques Vabre se déroule du 28 octobre au 5 novembre autour du bassin Paul Vatine du Havre. La programmation détaillée est à retrouver ici.

Sur la photo: (de g. à d.) Gildas Gautier, Luc Lemonnier, les skippers Cédric Chateau et Olivier Cardin, Marie-Agnès Poussier-Winsback et Sébastien Tasserie