LA GEOTHERMIE FAIT SA PROMO AU HAVRE

27/06/2017 – L’Association De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) était de passage au Havre jeudi 22 juin. Pourquoi ? Pour y organiser une journée de sensibilisation sur la géothermie. Une technique ancienne déjà très utilisée mais encore méconnue.

CONFERENCE DE PRESSE

On est comme ça, nous. Il y a une journée de sensibilisation à la géothermie donc on y va. On a entendu parler de la géothermie sur Le Havre mais on ne sait pas trop ce que c’est. Ca tombe bien, c’était justement l’objet de cette journée organisée notamment l’ADEME Normandie. Mais aussi l’Association Française Pour la Géologie (AFPG) et le Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM).

A lire: La chaleur au sous-sol

VOUS AVEZ DIT GEOTHERMIE ?

Petits journalistes que nous sommes, nous avions bien sûr entendu parler de la géothermie. Le récent Carré des Docks au Havre est chauffé de cette manière. C’est à dire via un dispositif installé dans l’eau du bassin Vauban à proximité. Mais qu’est-ce donc que la géothermie ? Etienne Le Brun, référent de l’ADEME Haute-Normandie essaye de nous apporter quelques éléments.

“C’est bien que dorénavant, on puisse utiliser la châleur présente en sous-sol pour équiper des bâtiment (…) C’est le principe des réfrigérateurs qui pompent l’air ambiant pour faire de l’air froid et rejeter l’air chaud. Là, c’est l’inverse”

On parle beaucoup des sous-sols mais comme c’est le cas pour le Carré des Docks, cette châleur peut aussi être puisée dans l’eau et notamment l’eau de mer. D’ailleurs, le nouveau palais des congrès du Havre n’est pas un cas isolé. En tout cas, c’est ce qu’affirme Christian Boissavy, ancien président de l’AFPG.

“Il faut savoir qu’il y a un million de français qui sont chauffés comme ça”

POURQUOI SENSIBILISER A LA GEOTHERMIE ?

Donc maintenant qu’on sait ce que ça implique, pourquoi organiser une journée de sensibilisation ? Après tout, cette technologie et il semble bien qu’on l’utilise. Mais pas assez pour Etienne Le Brun.

“C’est une journée de sensibilisation, d’information et d’échanges (…) Il s’agit d’une technologie qui n’est pas assez promotionnée car freinée dans son déploiement. Mais depuis 15 ans, avec la promotion des énergies renouvelables, elle revient. Il y a eu une relance des soutiens de l’Etat et des professionnels”

Pourtant, beaucoup reste à faire. Et d’après l’ADEME, c’est le moment ou jamais. Surtout depuis la signature de l’accord de Paris en 2016 et la loi de transition énergétique. L’horizon étant 2050, il faut anticiper pour Guillaume Lefrançois, référent ADEME de Basse-Normandie.

“Les partenariats que l’on cherche avec la Région sont en cours. Maintenant, on cherche des projets (…) Le but, c’est d’engager les projets maintenant quand les conditions seront plus favorables (…) On va dire que si une vingtaine de projets sont conclus d’ici la fin de l’année, cette journée sera réussie”

Photo: Ville du Havre

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →