HERVE DRIEU: LA SURPRISE DES LEGISLATIVES

9/05/2017 – On ne s’y attendait pas mais la droite aura bien un 2e candidat dans la 7e circonscription de Seine Maritime. Comme il l’avait annoncé fin janvier, Hervé Drieu se lance sous l’étiquette divers droite. Il fera face à l’adjointe au maire du Havre, Agnès Firmin-Le Bodo.

LANCEMENT DE CAMPAGNE

Jeudi 4 mai. C’est le jour qu’a choisi Hervé Drieu pour inaugurer son QG de campagne et donc la lancer. Ce chef d’entreprise de 48 ans se présente en tant que dissident du parti Les Républicains (LR) dont il est toujours membre. Il s’agit ainsi d’une deuxième candidature à droite avec celle d’Agnès Firmin-Le Bodo. A ceci près que cette dernière a été officiellement investie par le parti. De plus, elle a été choisie par l’actuel député de la 7e circonscription, Edouard Philippe, maire du Havre.

HERVE DRIEU, LE MOTIVE

Sert-il Les Républicains ?

Pourtant, quand on l’écoute, Hervé Drieu ne veut pas être réduit à ce rôle d’enquiquineur pour LR. Sa candidateure est sérieuse même s’il ne bénéficie pas des moyens de sa formation politique.

“J’y vais pour gagner pas pour faire perdre Agnès Firmin-Le Bodo”

Et pour le prouver, le candidat divers droite a déjà un programme en tête dont il a dévoilé les grandes lignes. Seulement, le programme de gouvernement LR n’a pas encore été dévoilé. Pourtant, Hervé Drieu ne cache pas qu’il s’apparentera à ce groupe s’il est élu député. A partir de là, comment faire vivre ses idées propres ?

“Je vais me battre comme un lion”

Adversaire de la candidate investie par son propre parti, décidé à gagner puis à imposer ses idées. Oui, Hervé Drieu est motivé.

UN PROGRAMME ? QUEL PROGRAMME ?

Peut-on vraiment parler d’un programme pour Hervé Drieu ? Lui aime tout autant parler de vision avec un axe central autour duquel travailler.

“Je souhaite qu’on travaille sur l’emploi. On peut augmenter les ressources de l’Etat par l’emploi. La clé de voûte, c’est l’emploi”

C’est redondant mais ça a le mérite d’être clair et net. Pourtant, il reconnaît lui-même que la tâche ne s’annonce pas des plus faciles.

“Je suis bien conscient qu’il n’y a pas de réponse simple aux problématiques actuelles. Mais c’est la clé pour redonner la confiance”

Pour cela, il veut s’appuyer sur la “valeur travail” et l’apprentissage. Il veut ainsi faire entrer le monde de l’entreprise à l’écoleet favoriser le retour à l’emploi. Car dans ce domaine, il s’y connaît. Il est directeur d’un cabinet de recrutement. Hervé Drieu utilise son expérience professionnelle pour promouvoir un changement profond de l’aide aux chômeurs. Notamment, une conception plus proche du coaching avec des méthodes différentes du Pôle Emploi actuel plus portées sur l’efficacité.

“Il y a 6 millions de chômeurs. On ne peut pas rester là à se dire qu’on a un emploi donc tout va bien. C’est le sens de mon engagement”

Dans un autre registre, Hervé Drieu pense aussi à supprimer les départements. Toujours dans le but d’augmenter les ressources de l’Etat.

“Ca provoquerait des licenciements et moins d’élus, oui… Mais ça permettrait une organisation moins chère et plus dynamique”

Reste maintenant au candidat divers droite à faire entendre sa voix et surtout sa différence. Car en plus de son statut indépendant, son positionnement politique se place juste au carrefour entre Les Républicains et La République En Marche.

Sur la photo: (de d. à g.) Hervé Drieu et son suppléant, Marc-Antoine Tetrel

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →