LE HAVRE S’ATTAQUE A GAGARINE

13/04/2017 – C’était une promesse de campagne, c’est maintenant officiel. Le Conseil Municipal du Havre a présenté son projet de modernisation du stade Youri Gagarine lundi 10 avril. Exercice délicat ? Oui et non.

CONTENU EDITORIAL

“Le stade Youri Gagarine a été construit dans les années 70 et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est toujours dans son jus…”

C’est ainsi que Sébastien Tasserie, l’adjoint au maire du Havre chargé des sports, a débuté sa présentation. L’exercice devait être fait habilement et il faut avouer que cette entrée en matière l’était assez. En effet, il s’agissait de ne pas dénaturer ce lieu, projet sportif phare des mandatures communistes tout en imputant une responsabilité collective à son état actuel. 22 ans après l’élection d’Antoine Rufenacht intervenue elle-même une vingtaine d’années après la construction de Gagarine, le timing était parfait. En somme, il est clair qu’il fallait à tout prix contourner l’accusation redondante faite à la majorité municipale. Celle qui veut qu’elle s’obstine depuis 20 ans à effacer progressivement le passé communiste pré-Rufenacht.

GAGARINE: DU SPORTIF MAIS PAS QUE

Car le stade Youri Gagarine, c’est le complexe sportif amateur au Havre. Chaque année, 200 000 personnes fréquentent ses 12 terrains répartis sur 13 hectares. Et pour honorer au mieux la promesse de campagne d’Edouard Philippe en 2014, la Ville s’est vite mise en relation avec les associations utilisatrices du site. Les résultats de cette concertation sont sans appel au regard des installations pour Sébastien Tasserie.

“Tout ça est dans un état qui ne correspond pas à ce que l’on attend dans notre ville”

Alors, du coup, qu’est-ce qu’on fait ? Eh bien, avant tout, la rénovation du stade Gagarine doit s’inclure dans la politique urbaine du Havre. Parce qu’il ne se trouve pas n’importe où. Et l’adjoint chargé des sports ne l’a pas oublié.

“Nous voulons en faire un poumon vert au milieu du quartier de Dollemard qui vit bien aujourd’hui et de l’éco-quartier qui est en plein développement”

Maintenant, parlons un peu sport. Au-delà du “poumon vert”, c’est surtout une modernisation des infrastructures qui est envisagée. Car 8 clubs de football, 3 de rugby et les Salamandres (sports US) y résident sans compter les utilisations scolaires. L’idée est déjà de créer un terrain de hockey sur gazon afin d’y rapatrier le HAC de la spécialité et ainsi favoriser son développement. D’autre part, la Ville du Havre ambitionne d’y installer un terrain homologué pour la 4e division de football (CFA).

“Sur une ville de 175 000 habitants, c’est quand même dommage qu’il n’y ait aucun terrain homologué CFA au Havre aujourd’hui”

SPORT ET POLITIQUE SPORTIVE

A dans 10 ans

Le terrain de rugby aura aussi sa petite cure de jouvence. Objectif à terme ? Créer deux pôles d’excellence sur le site Youri Gagarine, l’un pour le football, l’autre pour le rugby. Et tout ça en réorganisant un peu le complexe afin de créer un vrai pôle d’échange entre clubs de différentes disciplines. Seulement ? Non.

“A travers ces travaux, on veut aussi faire rayonner Le Havre en Forme” Sébastien Tasserie

Ou l’art de moderniser un site ancien aux origines très connotées, adapter ses utilités aux besoins actuels sans le dénaturer tout en en faisant un outil pour servir la politique menée. Ce n’est en rien critiquable. Mais c’est rudement malin.