LE HAVRE DIVISE POUR EDOUARD PHILIPPE

16/05/2017 – Communiqués lapidaires, parenthèse houleuse lors du Conseil Municipal… La nomination d’Edouard Philippe à Matignon divise légèrement au Havre. Si sa majorité et certains élus semblent le soutenir, certaines voix se sont élevées.

CONTENU EDITORIAL

Philippe Premier Ministre

Edouard Philippe Premier Ministre… On l’avoue, on a un peu rigolé en entendant la rumeur le 8 mai. Mais aujourd’hui, plus personne ne rit. Et surtout pas l’opposition au maire du Havre. Mais ce, pour des motifs différents. Quant à sa majorité, elle l’a défendu en son absence au Conseil Municipal du 15 mai. Mais ce ne sont pas ses tenors qui l’ont fait…

L’OPPOSITION SCEPTIQUE

Tout le monde n’est pas ravi de la nomination d’Edouard Philippe à Matignon. Et ce pour des raisons diverses. Ethiques, politiques, techniques… Toutes les raisons y passent pour regretter au moins en partie le départ du maire pour le gouvernement. Les premiers à tirer ànt été les communistes (PCF) du Havre via un communiqué publié dans la journée.

“Édouard Philippe s’est distingué pleinement, comme Maire, par son accompagnement des politiques néfastes pour notre territoire (…) Il aura été le maire de la baisse du pouvoir d’achat des Havrais avec des augmentations en tout genre”

En d’autres termes, ce qu’il a fait au Havre, il est capable de le refaire au sommet de l’Etat. De ce côté là, le PCF est dans son rôle, tout va bien. Mais il va même plus loin par la voix de Nathalie Nail lors du Conseil Municipal qui s’est tenu dans la soirée.

“Le Président de la République a choisi un Premier Ministre de droite. Dans la tradition républicaine, nous devons lui adresser nos félicitations (…) Mais nous regrettons qu’Edouard Philippe ait utilisé Le Havre comme un marche-pied pour ses ambitions”

Ca, c’est pour le côté politique tandis que le Front National (FN) se contentera du côté éthique d’après Philippe Fouché-Saillenfest.

“Quand on a des convictions, on ne les troque pas pour un plat de lentilles”

EDOUARD PHILIPPE ATTENDU

Les petits calculs de Philippe

Sur le plan technique, on peut dire que Edouard Philippe est plutôt attendu au tournant par ses détracteurs.Le socialiste Matthieu Brasse (PS) a été fin dans sa façon de l’exprimer.

“Je lui ai adressé mes félicitations (…) Mais il serait souhaitable qu’il quitte ses fonctions de maire ou du moins qu’un modus vivendi soit mis en place”

Quant à Pour Une Nouvelle Gauche au Havre( (PUNGH), Christian Bouchard s’attarde plus sur les promesses passées du maire.

“J’espère qu’en temps que Premier Ministre, Edouard Philippe va tenir sa promesse d’amener l’éolien au Havre qu’il a fait miroiter en 2014”

Un point qui avait déjà été soulevé par le PCF dans son communiqué. En effet, ce dernier aguait que cette nomination était sûrement une bonne nouvelle pour tous les projets liés à l’Axe-Seine. Heureusement que Marc Migraine (UDI), soutien d’Emmanuel Macron, était là pour parler de son bonheur. Celui de voir Edouard Philippe incarner l’union des sensibilités à laquelle il a toujours cru. Heureusement que Jean-Baptiste Gastinne a parlé de sa fierté de voir son maire devenir Premier Ministre. Sinon, on aurait vraiment cru que tout le monde regrettait le départ de son meilleur ennemi…

Sur la photo: Luc Lemonnier, 1er adjoint au maire du Havre, et André Gacougnolle, adjoint chargé des finances.

 

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →