HANGAR 0: LE PROJET DEJA CHOISI ?

17/01/2017 – Alors que le jury Réinventer la Seine a dévoilé que deux projets seraient mis en concurrence sur le site du hangar O au Havre, la CODAH semble déjà savoir quoi en faire. Si rien n’est officiel, plusieurs éléments permettent de le croire.

CONTENU EDITORIAL

Du concret pour Réinventer la Seine

Dans un communiqué paru le 13 janvier, Réinventer la Seine a dévoilé les finalistes de son appel à projets lancé en mai 2016. 72 projets ont ainsi été retenus mettant certains en concurrence sur certains sites. Parmi eux, le hangar O situé dans le quartier Saint Nicolas du Havre verra deux projets s’affronter; le projet Hangar Zero porté par l’association havraise LH-O et celui de AIA Architectes, InvivO.

L’ANNONCE QUI FAIT TACHE

Pourtant, ce n’est pas vraiment comme ça que les choses ont été présentées à d’autres interlocuteurs. La 1ere vice-présidente de Normandie, Sophie Gaugain, était au Havre, jeudi 12 janvier pour y rencontrer son homologue de l’agglomération havraise (CODAH), Agnès Firmin-Le Bodo. Il en est ressorti un transfert de 8 millions d’euros du FEDER vers la CODAH pour l’aider à développer ses projets urbains dont la création d’une salle de spectacle… dans le hangar O. Personne de l’agence AIA n’était disponible pour donner des détails sur le projet InvivO dont nous ne savons rien. Ceci dit, le projet Hangar Zero, on le connaît. Et il ne comporte pas de salle de spectacle.

LH-O, le petit face au gros

UN PROJET QUI DOIT VOIR GRAND

La CODAH ne s’en cache pas et ce, encore moins depuis l’officialisation du pôle métropolitain de l’Estuaire dont elle est le centre. Ce qui est important, c’est être attractif et compétitif sur le plan économique. L’appel à projet Réinventer la Seine s’inscrit dans cette logique mais souligne aussi beaucoup le caractère durable que doit prendre l’aménagement des bords de Seine.

“Les projets proposés sont d’une très grande qualité; ils sont de nature à accompagner le développement du cœur métropolitain du Havre mais aussi à engager des actions transversales tout au long de la Seine qui permettront de renforcer les coopérations entre Paris, Rouen et le Havre” Edouard Philippe, député-maire du Havre, président de la CODAH

En se plaçant dans une démarche de “coeur métropolitain”, Le Havre doit rayonner au sein de son pôle. Ca passe par des rénovations, des réhabilitations de quartiers comme… Saint Nicolas et l’aménagement d’équipements “vitrines” comme ont pu l’être le Stade Oceane, Sciences Po ou l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) livrée par… AIA.  L’ambition de la CODAH est donc dans une démarche d’attractivité et d’animation dans un quartier qui a du mal à attirer habitants et investisseurs. Il faut le reconnaître, celle de LH-O à travers son Hangar Zero n’est pas du tout dans cette démarche en se préoccupant plutôt des aspects écologiques et sociaux. Mais le fait que le projet soit dans les finalistes retenus par le jury Réinventer la Seine prouve bien que dans ce dossier, il n’y a pas que la CODAH qui décide. Jusqu’à quand ?

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →