GROMESNIL PASSERA PAR TOUS LES ETATS

28/04/2017 – La communauté de communes Caux Estuaire organise une nouvelle édition de Gromesnil Dans Tous Ses Etats. Du 13 au 14 mai, l’événement dédié à l’art et la nature s’articulera autour de plusieurs moments forts.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Parc de Gromesnil de Saint-Romain de Colbosc accueille de nouveau Gromesnil Dans Tous Ses Etats. L’événement se tient du 13 au 14 mai et réitère les moments forts qui ont fait son succès en 2016. En effet, la fête de l’art et la nature avait alors rassemblé près de 5 000 personnes.

DEUX JOURS POUR L’ENVIRONNEMENT

D’ordinaire réservé aux réceptions et rendez-vous d’affaires, le château de Gromesnil veut pourtant s’ouvrir au public. Et c’est sous un angle buccolique que cette transformation est envisagée. Ainsi, son parc s’est vu doté d’un jardin démonstratif en 2016. Cet espace pédagogique tend à développer et faire connaître les techniques de jardinage durable. Bien qu’il soit ouvert toute l’année, les 13 et 14 mai réservent 3 ateliers pour le faire découvrir au public en partenariat avec les associations locales. Mais ça ne s’arrête pas là. Caux Estuaire a missionné un architecte paysagiste pour mettre en valeur le parc: Marc Vatinel. Celui-ci sera sur place pour présenter son projet de promenades guidées à travers un cadre naturel dénué d’intervention humaine.

Voilà pour la promotion du site qui sera opérée lors de ce Gromesnil Dans Tous Ses Etats 2017. Mais qu’en est-il de la fête en elle-même ? Elle sera notamment ponctuée par le salon Arts et Jardins. Moitié fleuriste, moitié brocante, artisans et professionnels du jardin mettent à disposition objets et plante à disposition des clients potentiels.

GROMESNIL ET L’OBJET DU DELIRE

Puis vient THE moment fort du week-end: l’objet du délire. Une quinzaine d’artistes ont été invités à créer des oeuvres à partir de materiaux de récupération. Elles sont à découvrir pendant le week-end au sein même du château pour une expo-vente. Le thème de cette année a d’ores et déjà été annoncé: objets volants identifiés. Les artistes seront d’ailleurs sur place pour finaliser leurs oeuvres sous les yeux du public puis échanger avec lui. Mais l’art ne se limitera pas aux murs du château. Le parc accueillera aussi trois “monuments” visibles par tous. Trois artistes ont été invités pour les réaliser. Yves Durand, membre du Cercle des Artistes Havrais, promet une chapelle blanche dans les arbres. Cependant, le projet reste encore muré dans son esprit pour le moment.

“Je vais travailler avec des draps blancs récupérés à la déchetterie (…) Mon idée est de construire une sorte de chapelle, un lieu où l’on se sent bien, en tendant le tissu entre les arbres, à un minimum de 7 m en hauteur”

Thierry Emile Cerles réalisera quant à lui une pagode en bois, métal et végétaux de plusieurs mètres. D’inspiration asiatique d’après les shémas disponibles, le travail de l’artiste résidera dans la gestion de l’ombre et de la lumière. Enfin, Jacques Thuillier s’en va sculpter deux personnages en bois sur un banc public. Il s’agira pour l’artiste d’une “introduction au rêve et à la poésie.

Gromesnil Dans Tous Ses Etats se tient au parc de Gromesnil à Saint-Romain de Colbosc les 13 et 14 mai. La manifestation est gratuite.

Photo: Yann Ledéan, vue aérienne du château de Gromesnil, Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →