GRANDES VOILES: LA MENACE FANTÔME ?

25/08/2017 – Certes, l’organisation des Grandes Voiles du Havre diffère de celles des deux précédents temps forts d’Un Eté au Havre. Cependant, les grandes lignes du dispositif de sécurité ont été reconduites. Un dispositif qui vise surtout à rassurer et à inciter aux bonnes pratiques.

CONTENU EDITORIAL

Au regard de l’actualité, la mise en place d’un dispositif de sécurité est incontournable pour organiser un grand événement. L’inverse aurait été reproché aussi bien aux services de l’Etat qu’à la Ville du Havre. Cependant, le contenu du plan concocté laisse-t-il croire que la menace est bien réelle ? Pas sûr. Mais il vaut mieux prévenir que guérir.

A lire: Sécurité épisode 3

LES GRANDES VOILES OU LE DERNIER POINT CHAUD

Les attentats survenus à Barcelone et Cambrils sont là pour le rappeler. Les attaques ne surviennent pas nécessairement lors de grands rassemblements. Cependant, celle du 14 juillet 2017 à Nice est là pour montrer le contraire. Quoiqu’il en soit, les Grandes Voiles du Havre constituent la dernière grande manifestation pour donner lieu à un attentat terroriste. En effet, l’événement organisé du 31 août au 3 septembre doit rassembler quelques centaines de milliers de visiteurs. Les réussites sécuritaires des 2 précédents temps forts d’Un Eté au Havre ont donc incité à reconduire le même dispositif. Avec quelques ajustements cependant, c’est ce qui a déjà été évoqué par ailleurs. Pour le sous-préfet du Havre, François Lobit en tout cas, ce dispositif a été pensé afin que la sécurité soit optimale.

“Le dispositif nous semble taillé pour ce type d’événement même s’il faut rester vigilant (…) On a beau prendre toutes les précautions, on n’est jamais à l’abri d’actes terroristes”

Mais est-ce le risque lui-même est-il vraiment la priorité de ce dispositif ?

RASSURER ET PROMOUVOIR LES BONNES PRATIQUES

On vous arrête tout de suite, la question n’est pas de provoquer une psychose. Mais seulement d’analyser les contenus du plan. Puis aussi les enseignements qu’en retirent les services de l’Etat. Et dans cet entreprise, les médias ont eu le droit à leur petit remerciement de la part du sous-préfet.

“Lors de la venue de Royal de Luxe, les participants ont bien suivi les règles proposées. Un peu grâce à vous (les médias NDLR). Et la foule s’est montrée extrêmement calme pendant ces 3 jours”

Merci, ça fait toujours plaisir. Même si être qualifié de simple relais ne l’est toujours pas… Mais les participants seraient donc les principaux acteurs de la bonne réussite des manifestations précédentes ? Mauvais esprit de notre part au regard de l’important dispositif de sécurité déployé ? Peut-être. Surtout que, on ne l’a pas souligné, mais la mise à disposition des forces de l’ordre sera plus importante. Et ce sur un territoire beaucoup plus restreint.

Non, il n’y a qu’à regarder le contenu des bonnes conduites à adopter lors de l’événement pour faire le lien. On en avait déjà parlé lors de la venue des Géants. Mais ce conseil a été reconduit pour les Grandes Voiles: éviter le transport de gros sacs. Pourquoi ? Parce que ce sera suspect. Parce que ça fera peur aux gens. Et SURTOUT, vous perdrez plus de temps aux points de passage ou à l’entrée des navires. Car vous serez forcément contrôlé. Sans remettre en cause, le professionnalisme des services impliqués, c’est à se demander…

LES GRANDES VOILES DANS LE CALME ET LE RESPECT

Ce conseil paraît risible, certes. Mais pourquoi pas ! On y ajoutera celui d'”adopter une attitude calme et respectueuse d’autrui et des agents assurant la sécurité du public, des équipages et des artistes”. Une règle de bon sens pour certains mais qu’il est peut-être toujours bon de rappeler. Peut-être comme celui de “faire preuve de patience, certaines visites de navires peuvent faire l’objet d’une longue file d’attente”. En d’autres termes, la bonne tenue de la manifestation tient aussi et surtout à vous.

Les piétons ne sont pas les seuls à être impliqués. Car oui, on parle surtout de piétons parce qu’on incite aussi à ne pas venir en voiture. Les risques de friction semblent assez importants comme ça pour ne pas en rajouter avec les automobilistes. Même si l’alcool sera interdit, ce qui limite encore les risques (sic). En effet, les plaisanciers ont aussi reçu leur petit mémo de bonne conduite pendant la tenue de l’événement.

Bon, on est ironique. On est un peu perplexe aussi. Mais c’est vite oublier que, comme le disait l’ancienne adjointe au maire du Havre chargée de la sécurité, Agnès Firmin-Le Bodo:

“Le meilleur dispositif de sécurité, c’est celui dont on ne parle pas”

On espère donc que cet article ne deviendra pas de mauvais goût à l’issue des Grandes Voiles. Faisons confiances aux services de l’Etat et de la Ville qui n’ont pas failli jusqu’à maintenant. Et prenons fidèlement notre part de cette réussite. Comme disait l’autre… Même si c’est à se demander où se trouve cette foutue menace…

Vous pouvez retrouver toutes les informations liées aux Grandes Voiles du Havre sur https://grandesvoiles-infospratiques.lehavre.fr.

Sur la photo: (de g. à d.) Alain Beauce, commissaire divisionnaire du Havre, François Lobit, sous-préfet, Luc Lemonnier, maire du Havre et Jean-Baptiste Gastinne, 1er adjoint chargé de la sécurité.

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →