., CULTURE

DU GRAIN A DEMOUDRE EN FAMILLE

Festival Du Grain à Démoudre 2017

13/11/2017 - La cuvée 2018 du festival Du Grain à Démoudre est sur les rails ! Cette 18e édition débute samedi 18 novembre et se place sur le thème de la famille. En parallèle, l'événement continue de s'étendre sans renier ce qui a fait sa réputation.

-
CONFERENCE DE PRESSE
-

-
CONTENU EDITORIAL
-

DU GRAIN A DEMOUDRE FIDELE A LUI-MÊME

 

Et oui, c'est l'âge de la majorité pour le festival Du Grain à Démoudre. En effet, l'événement annuel de Gonfreville l'Orcher fête ses 18 bougies. Initié en 2000 par l'association éponyme, celle-ci se donne surtout pour but d'éduquer les jeunes à l'image. Un travail dont le point d'orgue réside en ce festival.

Cette ambition n'est d'ailleurs pas si anodine. Certes, les jeunes accueillis par l'association ont un goût prononcé pour le cinéma. Le festival est clairement orienté dans ce sens. Mais bien qu'il s'agit justement du premier outil d'éducation à l'image, le cinéma n'en est pas la seule finalité. Ok, cette disipline pédagogique se donne pour objectif de donner les clés pour décrypter et reconnaître les oeuvres. Puis le travail est étendu à ce que transmet l'image. Ainsi, les films visionnés doivent permettre de s'ouvrir à certaines thématiques et d'en parler avec le regard le plus ouvert possible.

Cet aspect particulier avait incité Jean-Paul Lecoq, maire de Gonfreville l'Orcher entre 1995 et 2017 à soutenir financièrement et moralement l'initiative. Il avait d'ailleurs rappelé lors du festival 2017 que cette question était plus que jamais d'actualité. Car pour lui, savoir analyser naturellement les images est très utile à l'heure où celles-ci sont régulièrement détournées. Et ce qu'il s'agisse de montages photographiques ou de fake news.

C'est donc toujours avec cet objectif premier que l'association perdure aujourd'hui. Ainsi que son festival annuel. Celui-ci fait toujours la part belle aux jeunes puisqu'ils sont toujours trente ayant entre 18 et 25 ans à l'organiser. Et ce dans la lignée du travail opéré toute l'année. Baptiste, l'un des jeunes organisateurs explique ce travail réalisé en amont.

"Bien évidemment, on regarde les films et on fait une sélection. Mais on n'a pas fait que ça parce que ce serait un peu ennuyeux. On a eu des intervenant qui sont venus nous expliquer ce qu'il se passait derrière la caméra (...) pour le refaire ensuite et on ça nous a permis de nous entraîner"

Mais même pendant le festival, l'éducation à l'image est toujours à l'honneur. Pour preuve, le mercredi 22 novembre y est dédié. Du Grain à Démoudre accueille pour cela l'association Passeurs d'Images Normandie. De 13h30 à 16h30, des films de jeunes et moins jeunes seront projetés afin de nouer le dialogue entre les participants.

Une ambition qui ne l'empêche pas de se développer. En dix-huit ans d'existance, le festival s'est étendu au-delà de Gonfreville l'Orcher dans trois autres villes de l'agglomération: Le Havre, Harfleur et Montivilliers. Cette dernière est d'ailleurs la dernière venue dans cette liste avec le cinéma Les Arts qui est la huitième salle à soutenir l'événement. Précédemment, l'Espace Culturel de la Pointe de Caux (ECPC), les Docks Vauban, le Sirius, le Studio, la Forge et le Tetris s'y étaient déjà joints. Ailleurs qu'au cinéma, l'Université du Havre est quant à elle accompagnée de la Maison du Patrimoine du Havre depuis cette année.

 

LA FAMILLE COMME THEME DU GRAIN A DEMOUDRE 2017

 

Le thème retenu cette année est donc la famille. Rien à voir avec le Parrain, rassurez-vous. Plusieurs temps forts ont ainsi été organisés en lien avec cette thématique. On notera les deux avant-premières nationales projetées les 19 et 23 novembre. La première se tient au cinéma Les Arts avec Marvin ou la belle éducation.  Le jeune Martin y découvre le théâtre où il trouve le moyen de s'assumer et s'ouvrir au contraire de ce qu'il vit dans sa famille. Il décide alors de quitter son foyer pour suivre cette voie et peut-être un jour monter sur scène pour se raconter. Le 23 novembre, c'est du côté des Docks Vauban qu'a lieu la projection du film italien Fortunata. L'histoire d'une femme au caractère bien trempé mais peu épargnée par la vie et déterminée à atteindre ses rêves.

Mais la famille est aussi au coeur de la journée d'ouverture du festival le 19 novembre. Pensée pour "partager le cinéma en famille", elle propose des ateliers de découverte et des courts-métrages. Une journée qui se conclue par la traditionnelle présentation de l'édition par les jeunes organisateurs. Cette présentation est elle-même suivie d'un ciné-concert des Fils de Teuhpu mettant en musique deux courts-métrages de Buster Keaton.

Enfin, le thème est aussi décliné sur d'autres soirées de la semaine. Pour faire le lien avec le mois du film documentaire, l'ECPC propose Zaineb n'aime pas la neige le 20 novembre à 18h. Quant au Studio, il diffuse pour la première fois au Havre le film I wish, nos voeux secrets à partir du 19 novembre. Mais mercredi 22 novembre à 20h30, la séance est présentée pour l'occasion par le cinéaste Jean-Christophe Leforestier. Pour en finir, le nouveau partenaire qu'est la Maison du Patrimoine s'associe au thème via une conférence Maison familiale au cinéma. De la même manière qu'avec le mois du film documentaire, il s'agit de connecter le festival à un rendez-vous mensuel du lieu: Villes et Cinéma. Celui-ci doit les rapports de l'image avec l'architecture. Cette fois-ci, c'est le co-président de l'association Du Grain à Démoudre, Laurent Cuillier qui s'y colle mardi 21 novembre.

10 FILMS EN COMPETITION

 

Mais venons-en à la compétition proprement dite. Car Du Grain à Démondre est un festival qui plus est international. C'est à dire que les films vus par les jeunes tout au long de l'année viennent du monde entier. Au menu cette année, cinq courts-métrages et cinq longs-métrages.

Chez les premiers, on retrouve certes deux productions françaises avec le métrage d'animation Pépé Le Morse puis Chasse Royale. Mais aussi un film suisse Bon Voyage, un autre  tunisien On est bien comme ça et enfin un belge avec Calamity. Tous ont la particularité de traiter de sujets très actuels et universels. Il est d'ailleurs à noter que les jeunes organisateurs du festival ont réussi à faire venir les réalisateurs des deux derniers films cités.

Du côté des longs-métrages, l'islandais Heartstone, que l'on avait déjà pu découvrir lors du dernier festival Ciné-Salé est de la partie. Pas de production française cette fois mais une francophone avec le film canadien Mobile Homes qui a beaucoup plu aux jeunes organisateurs. En sera-t-il de même pour le jury ? Le réalisateut Vladimir de Fontenay sera en tout cas présent pour son film. Ce sera aussi le cas de l'italien Andrea De Sica réalisateur de Children of the night. I'm not a witch représentera la Zambie tandis que La fille alligator vient tout droit du Brésil pour compléter la sélection.

LE PROGRAMME DU GRAIN A DEMOUDRE 2017

 
18 NOVEMBRE

Ouverture du festival à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

19H30: Présentation du festival par les jeunes organisateurs

21h: Ciné-concert les fils de Buster (9€)

19 NOVEMBRE

Journée famille à l'Espace Culturel de la Pointe de Caux de Gonfreville l'Orcher

11h30: Relief. Projection de six films courts en 3D (entrée libre)

14h: La fabrique du cinéma. Deux ateliers sont proposés au choix: Fabrique ton zootrope ou Totem animé (7€ sur réservation)

16h: Ciné-concert Toimoinous. Cinq courts-métrages d'animation sont mis en musique en direct par Pierre Payan et Eric Philippon (6€)

Séance au cinéma Les Arts de Montivilliers

19h: Avant-première de Marvin ou la belle éducation (5,50€)

20 NOVEMBRE

Soirée documentaire à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

18h: Projection de Zaineb n'aime pas la neige (entrée libre)

21 NOVEMBRE

Conférence à la Maison du Patrimoine du Havre

18h30: Maisons familiales au cinéma (entrée libre)

Soirée du court-métrage au Sirius

20h30: Partie 1 (3€)

22h30: Partie 2 (3€)
(Les deux parties sont à 5€)

22 NOVEMBRE

Séance au Studio du Havre

20h30: Diffusion de I whish, nos voeux secrets (5,50€)

23 NOVEMBRE

Séance au Gaumont Docks Vauban du Havre

20h30: avant-première de Fortunata (5,50€)

24 NOVEMBRE

Les Jeunes Cinéphiles à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

16h: Projection de cinq courts-métrages lycéens lauréats du concours national Jeunes Cinéphiles (entrée libre)

Master Class à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

17h: "Auto-production d'un court métrage" par le réalisateur, scénariste et écrivain Dominique Sampierro (entrée libre)

Compétition à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

21h: Projection des cinq courts-métrages en compétition (3,80€)

25 NOVEMBRE

Compétion à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

10h: Heartstone

13h30: I'm not a witch

16h: Mobile Homes

19h: Children of the night

26 NOVEMBRE

Compétition à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

10h: La fille alligator

Cérémonie de clôture à l'ECPC de Gonfreville l'Orcher

16h: Palmarès des films en compétition, remise des prix et cocktail

Photo: Pépé Le Morse de Lucrèce Andrae, Fortunata de Sergio Castellitto et Heartstone de GudmundurnArnar Gudmunsson


The following two tabs change content below.
Maxime Malfoy

Maxime Malfoy

Maxime a dès 2011 fait ses armes comme journaliste dans une radio locale havraise. La politique et le social sont devenus ses sujets de prédilection qu'il s'amuse à observer et à analyser. Avec les faits et les dires comme base puis les gifs et les mots comme armes.

POLITIQUE

  • Que fait Jean-Paul Lecoq à l'Assemblée Nationale ?

    JEAN-PAUL LECOQ: “LE DEPUTE DU PORT DU HAVRE”

    25/09/2017 – Des 3 parlementaires havrais, le communiste Jean-Paul Lecoq était le seul à ne pas s’être exprimé en cette rentrée. On est donc allé le chercher. Car les sujets d’actualité à l’Assemblée Nationale sont nombreux. INTERVIEW The following two tabs change content below.BioDerniers articles Maxime Malfoy Maxime a dès 2011 fait ses armes comme…

  • Où placer Lecoq ?

    JEAN-PAUL LECOQ: COMMUNISTE OUVERT ?

    25/09/2017 – Au-delà des idées qui sont défendues ou combattues à l’Assemblée Nationale, il y a aussi les querelles “internes”. Alors qu’il n’y a jamais eu autant de groupes parlementaires, la question de la division se pose notamment à gauche. Mais pour Jean-Paul Lecoq (PCF), tout n’est pas à jeter. INTERVIEW The following two tabs…

ECONOMIE

  • Le port du Havre joue sur ses atouts

    LE PORT DU HAVRE A LA BANANE

    On s’est fait avoir… On avait répondu à l’invitation du Syndicat des Transitaires pour la signature d’une charte. Or, le port du Havre et ses entreprises nous avaient réservés une petite surprise. Ca tombait bien car le sujet est devenu tout d’un coup très intéressant. Partager la publication “DU GRAIN A DEMOUDRE EN FAMILLE” Facebook…

  • Le logement social en sursis au Havre ?

    PANIQUE SUR LE LOGEMENT SOCIAL !

    6/11/2017 – Le budget 2018 du Ministère de la cohésion des territoires a enfin été approuvé jeudi 2 novembre au soir. Un budget qui prévoit notamment de fortes coupes dans le secteur du logement social. Attentifs à cette question depuis septembre, les communistes du Havre sont vent debout.   Lundi 30 octobre, le Parti Communiste…

CULTURE

  • Festival Du Grain à Démoudre 2017

    DU GRAIN A DEMOUDRE EN FAMILLE

    13/11/2017 – La cuvée 2018 du festival Du Grain à Démoudre est sur les rails ! Cette 18e édition débute samedi 18 novembre et se place sur le thème de la famille. En parallèle, l’événement continue de s’étendre sans renier ce qui a fait sa réputation. – CONFERENCE DE PRESSE – – CONTENU EDITORIAL -…

  • Une transat grandiose ?

    LA TRANSAT POUR CLORE (VRAIMENT) LES 500 ANS

    23/10/2017 – Bien que terminé depuis le 8 octobre, Un Eté au Havre joue les prolongations. En effet, le départ de la Transat Jacques Vabre est présenté comme le dernier gros événement de la saison. Et cette 13e édition se veut riche en temps forts. CONFERENCE DE PRESSE The following two tabs change content below.BioDerniers…

  • La météo de Seinomedia !

    METEO

    Seinomedia vous propose les prévisions météo du jour sur Le Havre et sa région avec Meteo France The following two tabs change content below.BioDerniers articles Maxime Malfoy Maxime a dès 2011 fait ses armes comme journaliste dans une radio locale havraise. La politique et le social sont devenus ses sujets de prédilection qu’il s’amuse à…

  • AGENDA CULTUREL

    Avec Seinomedia, préparez vos sorties grâce à notre partenaire Agend’havre, l’agenda culturel havrais ! The following two tabs change content below.BioDerniers articles Maxime Malfoy Maxime a dès 2011 fait ses armes comme journaliste dans une radio locale havraise. La politique et le social sont devenus ses sujets de prédilection qu’il s’amuse à observer et à…

  • QUALITE DE L’AIR

    Avec Seinomedia, faîtes-vous une idée de la qualité de l’air grâce aux capteurs de Atmo Normandie The following two tabs change content below.BioDerniers articles Maxime Malfoy Maxime a dès 2011 fait ses armes comme journaliste dans une radio locale havraise. La politique et le social sont devenus ses sujets de prédilection qu’il s’amuse à observer…