Gilets jaunes : Lecoq fait le messager

Jean-Paul Lecoq est allé à la rencontre des gilets jaunes postés au rond-point de la zone commerciale de Gonfreville l'Orcher. Il a ainsi profité de cette visite vendredi 30 novembre pour emporter une pétition.



Le député PCF de Seine Maritime s'est d'abord exprimé devant une centaine de gilets jaunes pour leur exprimer son soutien. Soutien partagé par son parti et son groupe à l'Assemblée Nationale. Une démarche à nouveau réalisée près de l'aéroport d'Octeville-sur-Mer samedi 1er décembre.

Mais la véritable raison de la venue de Jean-Paul Lecoq était surtout de transmettre une pétition relayée par ces manifestants depuis le 19 novembre. Celle-ci regroupe les revendications portées par les gilets jaunes aux alentours du Havre. En effet, elle a pu être diffusée au-delà de Gonfreville l'Orcher comme au Stade Océane du Havre, à Fécamp, Harfleur et Saint-Romain de Colbosc. Des revendications qui se matérialisent ainsi :

  • + de pouvoir d'achat
  • Baisse de la CSG pour les retraités
  • Baisse de la TVA alimentaire
  • Baisse des prix du carburant
  • Rétablissement de l'Impôt sur la Fortune (ISF)
  • Référendum sur la légitimité d'Emmanuel Macron

Cette pétition a été signée par 14 300 personnes d'après les organisateurs. Jean-Paul Lecoq a assuré aux gilets jaunes qu'il porterait ces signatures et ces revendications à Paris.



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.