GEANTS: OU L’ART DE SE REPETER

3/07/2017 – Vous l’aurez compris. Bien qu’adapté aux déambulations des Géants, le principe du dispositif de sécurité mis en place par la Ville et la sous-préfecture du Havre reste peu au prou le même. A quelques nuances près, cependant.

CONTENU EDITORIAL

Nous étions donc à nouveau conviés à la sous-préfecture du Havre. Pourquoi ? Pour se voir présenter le dispositif de sécurité mis en place par la Ville du Havre et la sous-préfecture lors de la venue des Géants de Royal de Luxe. Le spectacle Franciscopolis préparé par la compagnie de théâtre de rue a beau être différent de la Magnifik Parade, le principe retenu pour cette dernière est reconduit. Mais certains enseignements en ont été retenus.

POUR LES GEANTS, ON RECONDUIT ET ON ADAPTE

A lire: 500 ans en vert et noir

En fait, si on écoute le sous-préfet du Havre, il ne s’agit pas vraiment d’une reconduction. Mais plutôt la preuve que le dispositif engagé sur l’ouverture d’Un Eté au Havre a bien fonctionné d’après François Lobit, sous-prefet du Havre.

“Nous avons tiré quelques enseignements du 27 mai qui était une répétition générale de ce week-end du 7 au 9 juillet. Surtout qu’il attirera encore plus de monde”

En effet, on prévoit 250 000 personnes autour des Géants. Bien loin des 600 à 800 000 précédemment avancés, certes. Mais là n’est pas la question pour les autorités. On les comprend… Non, cette jauge reste bien supérieure aux 35 000 visiteurs recensés lors du dyptique Magnifik Parade / concert du 27 mai. Donc comme ça a bien marché, on reprend le même principe.

SECURITE ET SECOURS GEANTS

A lire: Soyez rassuré pour Un Eté au Havre

Cependant, le périmètre est bien plus important cette fois-ci. Car il concerne quasiment toute la ville basse du Havre. Mais  voilà, on annonce 300 policiers nationaux, 300 municipaux ainsi que 300 agents de sécurité. Et hop, le tour est joué ! Surtout si on remet les dispositifs anti voiture bélier (ils étaient où d’ailleurs, le 27 mai ?). Au cas où, on appelle en renfort la brigade équestre et 3 unités de CRS. Cela porte ainsi le contingent des force de l’ordre à 1 000. Le tout piloté depuis un Centre de Commandement Opérationnel (CMO) basé à la sous-préfecture. Comme le 27 mai, un poste de secours avancé est installé à la salle François 1er tandis que 50 secouristes, 4 médecins et 4 infirmiers. En outre, des renforts ont été prévus dans les services du Groupe Hospitalier du Havre (GHH).

Ensuite, pour favoriser au mieux l’intervention des secours, une information spéciale leur a été fournie au sujet de la circulation. Sympa. Car même s’il y a eu peu de problèmes lors de l’ouverture, ceux-ci ont tout de même dû être pris en charge. Même s’il ne s’agissait “que” de 20 personnes légèrement blessées dont 2 hospitalisées. On a aussi pensé aux enfants pour lesquels il est conseillé de se munir de badges. Ceux-ci devront être portés autour du cou et contenir son nom et un numéro de téléphone. En cas de perte dans la foule, l’enfant doit se présenter au plus vite à une personne en uniforme. Le 27 mai, 2 enfants se sont perdus.

LE STATIONNEMENT, THE PROBLEME DES GEANTS

A lire: 500 ans sans stationnement

Ah, le stationnement… Le sujet avait suscité quelques… questions pour rester soft. C’est surtout dans ce domaine qu’il a fallu apporter quelques améliorations. On le savait déjà mais un parking relais est mis en place. Il s’agit du parc du Stade Oceane et ses 3 500 places. Gratuit, il sera desservi par une navette jusqu’à la gare. Quoique 3 500 places quand on attend 100 000 personnes par jour, il semble que ça fasse un peu léger. Pas d’après Agnès Firmin-Le Bodo chargé de la sécurité.

“De toute façon, on ne conseille pas de venir en voiture”

Cool. Bon, au moins, la nouveauté réside dans l’indemnisation des riverains qui ne pourront pas se garer près de chez eux jusque dans la soirée du 9 juillet. Ceux-ci auront le droit d’aller se garer dans une autre zone verte accessible.

“On l’avait déjà mis en place pour le 27 mai. Mais ça n’avait été fait qu’après la conférence de presse”

Merci Claude Le Corre, directrice générale adjointe de la Ville du Havre. D’une part de nous faire comprendre qu’on fait mal notre travail mais aussi d’organiser des conférences de presse incomplètes :-D. Néanmoins, l’indemnisations des utilisateurs de parkings en ouvrage est maintenue. Cette fois-ci ceux des Halles seront concernés en plus de ceux de l’Hôtel de Ville. Un ticket de stationnement a été ditribué pour pouvoir utilisé l’un de ceux qui resteront ouverts.

Toutes les informations sont accessibles sur le site royaldeluxe-infospratiques.lehavre.fr

Sur la photo: (de g. à d.) François Lobit et Agnès Firmin-Le Bodo

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →