FECAMP: L’HISTOIRE EN VITRAUX

9/02/2017 – Le service Archives et Patrimoine de Fécamp propose de (re)découvrir son église de Saint-Etienne samedi 11 février. Une façon de s’attacher à son Histoire et d’appeler à la préserver.

COMMUNIQUE DE PRESSE

C’est à travers une visite de l’église Saint-Etienne que le service Archives et Patrimoine de Fécamp propose de partir à la recherche de l’Histoire locale. Le samedi 11 février, les vitraux sont mis à l’honneur. Après la Saint-Pierre des Marins organisée le premier week-end de février, Fécamp s’attache à son identité maritime. L’église Saint-Etienne est en effet très liée à la période de prospérité de la pêche à Fécamp au XIXe siècle. Les marins l’ont totalement réaménagée à cette époque.

Fécamp fête la Saint-Pierre

Jules Boulanger est alors choisi pour créer une série de vitraux. Il s’appuiera sur la technique du verre plat teinté, art oublié depuis la Révolution Française. Tels un livre, les vitraux racontent l’Histoire maritime et commerciale de Fécamp au XIXe siècle.

UN MONUMENT A SAUVEGARDER

Mais le temps fait son oeuvre et les vitraux de l’église Saint-Etienne en subissent les équences. La Fondation du Patrimoine s’est donc associée à l’entreprise OLVEA pour lancer une campagne de restauration.

“La casse de certains verres nécessitent un chantier de restauration des vitraux et des maçonneries des baies les abritant. Un rétro-éclairage est également prévu pour les valoriser une fois restaurées”

Les donateurs sont également les bienvenus via le site internet de la Fondation du Patrimoine. Les souscripteurs se verront bénéficier d’invitations pour les visites et manifestations de l’église Saint-Etienne de Fécamp.

La visite de l’église Saint-Etienne et ses vitraux est prévue le samedi 11 février à 15h.

Photo: Gordito1869, Église Saint-Étienne de Fécamp, Creative Commons Attribution 3.0 Unported

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →