Fécamp : Le Passage ouvre ses portes à Marianna Capuano

Nouvelle année, nouvelle expo ! Le Théâtre Le Passage de Fécamp ouvre ses portes à la photographe italienne Marianna Capuano. Et ce n'est pas une série d'oeuvres mais deux que l'artiste propose jusqu'au printemps.



Santissima Annunziata et les traditions populaires

La première série de photos revient aux origines de l'artiste. En effet, Marianna Capuano nous vient de Naples en Italie. Intitulées "Santissima Annunziata", ces photographies ont été réalisées dans le sud de l'Italie entre 2014 et 2014. D'après la photographe, il s'agit d'un "musée à ciel ouvert de l'histoire d'un peuple". L'idée étant d'interroger sur l'importance des traditions populaires à l'heure où la mondialisation rend la culture des peuples uniformes.



Sur les pas de Pasolini

La deuxième série se nomme quant à elle "Paysages Pasoliniens". Comme son nom l'indique, Marianna Capuano repart aussi dans ses contrées natales autour de Naples pour y redécouvrir les paysages tournés par le cinéaste Pier Paolo Pasolini. Pourtant, c'est bien à ceux qui font vivre ces terres que la photographe rend hommage à travers ses images. Des cultivateurs qui ont su apprivoiser un environnement a priori hostile.

Le vernissage de l'exposition est prévue jeudi 10 janvier à 18h au Théâtre Le Passage de Fécamp. L'entrée est libre du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 12h jusqu'au 30 mars 2019.



Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Avatar

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 8 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivre la conversation  
Me notifier des