UN ETE AU HAVRE, EN BUS ET EN TRAM

23/05/2017 – Un Eté au Havre débute samedi 27 mai dans la Cité Océane. Si la Ville, la CODAH et la CCI se sont beaucoup montrés en amont, LIA aussi a pris place dans les préparatifs. Reste maintenant à le montrer.

PRESENTATION

La Ville du Havre et la CODAH par extension communiquent le plus possible sur les festivités d’Un Eté au Havre. En tant que partenaire et même mécène, la CCI s’est pas mal montrée elle aussi. Via des actions comme 500 commerçants pour les 500 ans ou la cabane des entrepreneurs. Pour LIA et son gestionnaire Transdev, on les savait partenaire. Mais là, ils ont décidé de le montrer.

LES BUS SUPPORTS D’UN ETE AU HAVRE

500 ans, des actions et des services

En soi, ce n’est pas quelque chose de nouveau. En effet, les bus se parent d’oeuvres contemporaines depuis 1991 au Havre. Les dernières en date étaient d’ailleurs l’oeuvre de Jace en 2013. Jace qui participe aux festivités des 500 ans avec sa chasse aux gouzous. Mais cette fois-ci, il fallait se parer aux couleurs de l’été qui se prépare. Un choix tout naturel pour Trandev et son directeur de réseau local, Sylvain Picard.

“On a essayé d’imaginer ces 500 ans du Havre par la mobilité qui est notre spécialité”

Transdev a donc demandé à Fanny Bouyagui de décorer son bus spécial 500 ans. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard puisqu’il s’agit de la fondatrice d’Art Point M. Mais oui, le grand manitou de la Magnifik Parade du 27 mai. Les ornementations du bus mêlent les personnages qu’elle a créés pour l’occasion et la très reconnaissable architecture Perret. Ainsi, entre le béton clair et les fameux stores jaunes, on retrouve la marquise Container, l’Eglise, la Rayée ou la Pop. Ceci devrait être beaucoup plus évident une fois que qu’on aura vu le défilé.

UNE PREMIERE POUR LE TRAMWAY

En revanche, la décoration du tramway est une première depuis sa mise en service en 2012. Une rame se pare des principaux événements qui vont émailler ces 500 ans du Havre. On y retrouve ainsi l’exposition Clair-Obscur de Pierre et Gilles, les Géants de Royal de Luxe ou encore le tableau de Monet Impression Soleil Levant. Une façon pour Sylvain Picard d’affirmer le tramway comme partie intégrante du paysage havrais malgré sa jeunesse.

“Nous ne pouvions pas imaginer les 500 ans du Havre sans son tramway”

Cependant, ces décorations sont aussi une mise en abîme d’Un Eté au Havre. Entre ce que sont les festivités et ce vers quoi le territoire havrais tend à devenir. Ceci afin que cela soit visible à tous pendan la manifestation. Mais celui qui en parle le mieux, c’est Florent Saint-Martin, conseiller municipal du Havre et vice-président de la CODAH.

“Le Havre est devenue une ville touristique et Un Eté au Havre y participe. Nous voulons donc montrer qui nous sommes et ce que nous voulons être dans les prochaines années”

Tout ce que la Mairie souhaite faire des 500 ans en plus de la fête, quoi.

Sur la photo: (au 1er plan) Yves Huchet, Florent Saint-Martin, Marie-Laure Drone, Fanny Bouyagui, Sylvain Picard et Christian Duval

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →