CODAH ET NORMANDIE SE FEDER

12/01/2017 – La signature de la convention FEDER 2014-2020 entre La Région et la CODAH a eu lieu le 12 janvier à l’Hôtel d’Agglomération du Havre. Au-delà des fonds qu’elle débloque, cette convention est aussi une façon pour les deux institutions de poursuivre leur politique respective.

CONTENU EDITORIAL

Normandie et CODAH ont signé

La convention FEDER 2014-2020 signée par la Région Normandie et la Communauté d’Agglomération Havraise (CODAH) jeudi 12 janvier va permettre de débloquer 8 millions d’euros. Ces fonds européens seront dédiés au développement urbain de la CODAH, en particulier sur neuf projets ciblés. L’objectif est de donner les moyens au Havre d’être le coeur métropolitain qu’il est déjà depuis la création du Pôle Métropolitain de l’Estuaire.

Le pôle métropolitain de l'Estuaire est né

FEDER ?

Ces fonds sont issus du FEDER, le Fonds Européen d’Investissement Régional. Il est versé aux régions qui doivent ensuite s’en servir améliorer la compétitivité des entreprises et l’attractivité du territoire. Dans l’ex-Haute-Normandie (encore effective en 2014), ces fonds sont divisés selon 4 axes: la compétitivité par la recherche, l’innovation et l’économie numérique, le soutien de la transition énergétique, la valorisation et la préservation du patrimoine culturel et le développement d’espaces urbains durables. C’est sur ce dernier axe que portait la convention de ce 12 janvier entre la Région Normandie et la CODAH. En tout et pour tout, le FEDER 2014-2020 représente une enveloppe de 413 millions d’euros en Normandie.

UN ECHANGE DE BONS PROCEDES

OPA sur les départements ?

La CODAH fait partie des quatre agglomérations retenues par l’appel à projets de la Région Normandie lancé en 2016, des agglomérations qui deviennent de fait “organismes intermédiaires”. Le FEDER étant versé aux régions, c’est à elles d’en disposer. Cependant, elles peuvent déléguer certaines de leurs missions et les moyens qui vont avec à d’autres établissements publics ou privés qui deviennent alors “organismes intermédiaires” disposant des fonds selon un but précis édicté par la région compétente. Une délégation de service public en somme mais par un autre service public. Ce type de rapprochement est logique au vu de la mutation territoriale qui s’opère en France et en Normandie depuis deux ans.

Métropole ou pôle métropolitain

La région s’est agrandie et ses intercommunalités le font progressivement avec comme priorité de se développer économiquement; l’objectif à terme étant d’être compétitif à l’échelon national mais aussi européen et international. Ce sont les intercommunalités qui sont chargées de créer un environnement économique favorable et les régions sont chargées de soutenir leurs initiatives. Voir ces deux entités travailler en prise directe est donc logique. En tout cas, en un an, on a vu les départements contractualiser certaines de leurs compétences avec la Région Normandie et celle-ci en déléguer aux intercommunalités. Le temps des couples région-département semble bien révolu surtout quand on sait que la métropole rapporte plus d’argent à la maison…

Crédit photo: Erik Levilly, Vue aérienne du centre ville du Havre, Creative Commons Attribution 1.0 Generic

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →