biodéchets: 3 changements dans vos poubelles

5/02/2018 - Il y a du changement dans les poubelles de l'agglomération havraise ! Enfin un début de changement. En effet, la CODAH passe de l'expérimentation à la pratique avec un nouveau mode de collecte des biodéchets. Voici les 3 nouveautés en vigueur à partir du lundi 12 février.




CONFERENCE DE PRESSE

CONTENU EDITORIAL

Des poubelles spéciales biodéchets

Parler poubelle n'est pas ce qu'il y a de plus glamour, on vous l'accorde. Toutefois, c'est un gros changement qui va y intervenir dès lundi 12 février. Car oui, 13 000 nouveaux foyers sont maintenant équipés d'un bac spécialement dédié aux biodéchets en ville haute du Havre et Sainte-Adresse. 13 000 en plus des 4 000  pavillons havrais qui ont pu expérimenter le dispositif depuis 2013.

Alors quoi ? De la com' uniquement ? Un gadget en plus ? Eh bien pas tant que ça si on regarde les chiffres et observations réalisés par la CODAH. Et pour nous présenter tout ça, ce sont Gilbert Conan, vice-président chargé de la collecte des déchets et Jean-Sébastien Chaboche, directeur de la collecte et du recyclage qui s'y sont collés.

 

(de g. à d.) Gilbert Conan et Sébastien Chaboche

Vous le savez, en plus des poubelles grises réservées aux déchets ménagers, la CODAH a ensuite introduit les poubelles jaunes. Celles-ci sont destinées à la collecte des déchets recyclables. Mais depuis 2013, 4 000 foyers ont permis à l'agglomération d'expérimenter la collecte des déchets compostables. Il s'agit de bacs à couvercle brun. Eux sont destinés à recevoir tout ce qui est végétal. MAIS PAS QUE ! En effet, ces poubelles peuvent aussi recevoir les rebuts de cuisine. Tout ce qui est reste alimentaire (sauf la viande) ou filtre biodégradable.

Mais ça, c'est pour ce qui va partir dans le camion ! Si vous n'avez pas envie de sortir de chez vous pour jeter chaque reste de repas, la CODAH a aussi pensé à vous. Car avec ce bac brun, un "bio-seau" est fourni avec pour l'entreposer à l'intérieur (sympa la CODAH). On officialise ainsi le mariage d'un joli petit couple.

(de g. à d.) Le bio-seau et le bac brun

Biodéchets: Un début et une nécessité

Etant donné que cette poubelle à couvercle brun est surtout prévue pour les déchets végétaux, elle est réservée aux pavillons. Enfin pour le moment. Ainsi, les 17 000 foyers équipés devraient équiper environ 35 000 personnes. Ceux-ci pourront trier une partie des 29 000 tonnes de biodéchets collectés par la CODAH chaque année. Une partie "seulement" parce qu'ils ne concernent pour le moment des pavillons de la ville haute et de Sainte-Adresse. Un début qui a du sens pour Jean-Sébastien Chaboche.

"On a visé les pavillons parce qu'on cherche à sensibiliser les habitants les plus producteurs à la fois en déchets verts et déchets de cuisine"

Quant aux logements collectifs, la CODAH mise plutôt sur l'installation de composteurs en pied d'immeuble. La distribution est elle aussi en cours. D'ailleurs, ceux qui en bénéficient dans l'agglomération havraise recevront leur bio-seau.

Mais, nous direz-vous, pourquoi s'investir autant dans la valorisation ? Car c'est bien de ça qu'il s'agit. Le contenu des bacs bruns part en compostage tandis que celui des bacs jaunes est recyclés. Eh bien pour deux raisons d'après Jean-Sébastien Chaboche.

"La loi de transition énergétique nous impose un taux de 65% de déchets revalorisés. Ca nous oblige à diviser par 2 nos déchets et à multiplier par 2 leur revalorisation (...) Si on envoie du verre se faire incinérer, ça nous coûte 100€ la tonne. Si on le recycle, on récupère 35€ par tonne"

Cette évolution s'inscrit donc dans la démarche Ambition zero gâchis initiée par la CODAH depuis plusieurs années. Une initiative qui a permis d'après Gilbert Conan de diminuer la taxe d'enlèvement des ordures ménagères de 5% en 2013 puis encore en 2017 grâce à la réduction des déchets.

Tri Pratik et les collectes au diapason

De plus, l'application Tri Pratik lancée par l'agglomération suit le mouvement. En plus des trois types d'information déjà disponibles (destination des déchets, équipements accessibles et localisation des équipements), une nouvelle va faire son apparition. Il s'agit des dates des collectes. La mise à jour sera effective le 12 février prochain, jour du nouveau rythme de collecte.

Car oui, on a pu voir l'évolution de ces changements à venir. Mais celui qui va vraiment changer le quaotidien des havrais et dyonisiens concernés, c'est bien la modification du rythme de collecte. Gibert Conan et Jean-Sébastien Chaboche souhaitent passer à un enlèvement par bac chaque semaine. C'est à dire qu'on opérera à 3 collectes mais qu'il faudra bien faire attention à la poubelle que l'on met à disposition ! Pour ça, le plus simple est de se référer à ce tableau.

Content ? Pas content ? En tout cas, cette évolution ne va pas s'arrêter là. En effet, la CODAH compte poursuivre son effort sur le dossier en direction des logements collectifs (les immeubles quoi). Et ce bien que quelques obstacles se dressent sur ce chemin. Notamment en terme d'emplacement pour les nouveaux bacs. C'est pourquoi l'agglomération havraise mise tout sur l'installation de composteurs. De nouvelles évolutions sont donc rapidement attendues même si d'après Sébastien Chaboche "on n'a pas d'échéance". A l'horizon 2025 ? Peut-être même avant.




Participez à la grande conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.