ART SEQUANA SOIGNE SON IMAGE

7/01/2017 – Art Sequana 2017 débute le 12 janvier sous l’égide de l’ESADHAR. Jusqu’en avril, un parcours dédié à l’image emmène le visiteur du Havre à Paris au gré d’expositions et de journées d’études.

DOSSIER DE PRESSE

 

 

La 6e édition de Art Sequana s’ouvrira au Havre le 12 janvier pour un long voyage qui nous mènera jusqu’à Paris en avril. A travers ce parcours réalisé depuis 2012, l’Ecole Supérieure d’Art et Design du Havre-Rouen (ESADHAR) a pour but de faire découvrir de nouveaux enjeux créatifs. Après la peinture (2012), le son (2013), l’édition (2014), le dessin (2015) et les pratiques plastiques (2016), c’est l’image qui est mise à l’honneur en 2017 sous l’emblème “Ce que savent les images“. Longtemps supplantée par la peinture ou la photographie, l’image est revenue en force ces dernières années avec l’avènement du numérique et l’importance accrue des médias de masse.

UN DEBUT EN FANFARE AU HAVRE

C’est au Havre que les premières expositions seront présentées dès le 13 janvier. L’ESADHAR proposera jusqu’au 30 mars “Dans le monde d’hier, demain” dans ses locaux et “Cool Apotose” dans son artothèque, rue Paul Doumer. Du 14 janvier au 18 février, La Forme présentera de son côté “Penser à ne pas voir”. Deux journées d’études auront lieu les 12 et 13 janvier sur le thème de “Dé-faire les images” encore à l’ESADHAR.

UNE FILIATION AVEC L’AXE-SEINE ASSUMEE

Le parcours descendra ensuite le long de la Seine jusqu’à Paris en passant par Caudebec-en-Caux, Grand-Quevilly, Rouen, Mont Saint-Aignan, Sotteville-Lès-Rouen, Louviers, Evreux et enfin Paris. “Ce que savent les images” compile ainsi vingt manifestations dans neuf villes différentes et bifurquant vers des sujets variés tels que la photographie ou l’édition.

“Le principe est celui d’un parcours qui reprend l’axe de la Seine, berceau historique de l’impressionnisme, qui mêle les publics des différents partenaires, qui les incite au déplacement.”
Le programme complet
Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →