9 octobre : une manifestation et ça repart ?

L'actualité sociale reprend son cours après la rentrée 2018. Et comme premier coup d'éclat, les syndicats prévoient une manifestation mardi 9 octobre. Avec l'espoir de relancer une machine apparemment grippée depuis 2016.



En ce qui concerne Le Havre, on avait terminé la saison des manifestations le 28 juin dernier. Le défilé avait alors rassemblé 3 000 personnes selon les syndicats et 1 500 selon la police. Quoique, avec le recul, le mot d'ordre d'alors est déjà oublié. En effet, le mouvement du personnel hospitalier de l'hôpital psychiatrique Pierre Janet attirait toute l'attention. La manifestation avait d'ailleurs rendu hommage aux perchés qui occupaient le toit des urgences. Mais en terme d'affluence et de message, les syndicats havrais rêvent d'une mobilisation à la hauteur de celles de 2016.

(de d. à g.) Yves Cozic (Solidaires, Serge Fouché (Solidaires), Stéphanie Rio (FSU), Jean-Claude Lebourg (CGT) et Gaël Pasquier (CGT)

Le 9 octobre pour recréer un élan

L'intersyndicale repart donc à l'attaque avec une manifestation le 9 octobre 2018 au départ du cercle Franklin du Havre. Ça, c'est du classique. Pour le parcours (voir plus bas), il est révélateur d'une certaine ambition En effet, le chemin qui attend les manifestants est long et doit faire des détours par des lieux symboliques.

Mais au-delà du symbole, il s'agit aussi pour les syndicats de remobiliser. C'est du moins comme ça que le voit Stéphanie Rio du syndicat enseignant FSU.

"Le 9 octobre, c'est une première étape pour reprendre le chemin des manifestations. Il n'y a pas eu de mouvement d'ensemble en 2017 et en 2018 comme il a pu y en avoir en 2016"

2016, c'est l'année des fameuses manifestations contre la loi El Khomri. Année où Le Havre avait été qualifiée de capitale de la grève. Et si on se souvient bien, la mobilisation contre cette première loi travail avait su rassembler jusqu'à 40 000 personnes selon les syndicats au Havre. Un chiffre bien supérieur à la moyenne de 5 000 à 10 000 que les mouvements arrivent à rassembler depuis.

Ainsi, Jean-Claude Lebourg (CGT) espère bien capitaliser sur un éventuel élan le 9 octobre si celui-ci est créé.

"Nous, ce qu'on voudrait, c'est que ce soit une journée reconductible. Si on peut continuer le 10..."

Quoiqu'il en soit, les syndicats ne s'arrêteront pas au 9 octobre. En effet, une nouvelle journée de mobilisation est prévue le 18 octobre à l'attention des retraités. Ensuite, une autre doit suivre le 12 novembre en direction de l'Education Nationale.



Retour aux fondamentaux le 9 octobre

Pourtant, ne nous y trompons pas, la journée du 9 octobre est bien interprofessionnelle. Sont ainsi appelés à la grève les jeunes, les fonctionnaires, les personnes sans emploi, les retraités mais aussi les salariés du privé. Et les syndicats espèrent bien faire valoir leurs mises en garde réalisées depuis 2016.

"Sur les luttes précédentes contre les lois El Khomri en 2016 et Macron en 2017, tout ce que les syndicats avaient prédit se réalise" (Serge Fouché, Solidaires)

Pour la CGT, elle estime même que les salariés subissent aujourd'hui le contrecoup de ces réformes. C'est pourquoi le 9 octobre sera l'occasion de porter ses mots d'ordre préférés.

- Renforcement le système de protection sociale
- Hausse des salaires
- Semaine de 32h
- Accès à des études supérieures gratuites
- Moyens pour l'Education Nationale
- Arrêt des délocalisations
- Renforcement et maintien des services publics

Et pour cela, l'intersyndicale du Havre espère bien contribuer à rassembler une large mobilisation. Objectif : faire pression pour que le cap du gouvernement change. Notamment sur les réformes en cours consistant à redéfinir les différentes cotisations.

"Actuellement, on explique aux gens que la suppression de la cotisation chômage est une bonne chose. En quoi est-ce une bonne chose ? Si on supprime les charges comme on est en train de le faire, c'est la fin des solidarités, de la retraite, de la Sécurité Sociale..." (Serge Fouché, Solidaires)

Mais pour quelle alternative ? Là encore, c'est Serge Fouché qui en propose une.

"Le partage des richesses, ce n'est pas une utopie, c'est la condition sine qua non au vivre-ensemble (...) Là, on est dans une société de la matraitance généralisée (...) Les libéraux, ils appellent ça le progrès. Pourtant, tous les économistes disent qu'il y a de l'argent. Lors de la dernière réforme de l'Impôt sur la Fortune, on l'a supprimé pour 300 000 personnes. Que l'impôt ne rentre pas, où est-ce que ça a mené ce pays ? Le consentement à l'impôt est la base de la société"

En d'autres termes, pour les syndicats, les temps sont incertains. L'idée est donc d'inverser la tendance lors de cette manifestation du 9 octobre dont vous retrouverez le parcours via notre carte interactive, ci-dessous.



9 octobre : la carte du parcours

La manifestation doit partir à 10h de la Maison des Syndicats du Havre.

 

Ça vous plaît ? Dîtes-le !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un petit partage ?
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →

5
Participez à la grande conversation !

Merci de vous identifier pour donner votre avis
3 Auteur
Akrourchristiansam Auteurs récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récents plus anciens plus de votes
Jam76
Abonné Seinomedia ++

“Le consentement à l’impôt est la base de la société ” dixit Mr Fouche. Qui consent à l’impôt ? Je vais en informer le centre des impôts et leur préciser que je ne souhaite pas consentir aux impôts.
Je crois qu’il s’est trompé : il voulait sûrement dire ” l’obligation à l’impôt est la base de la société… ça me rappelle certaines pratiques peu louables dans certaines organisations peu recommandables.

christian
Invité
christian

si macron a été élu martinez a dit de voter pour lui

sam
Invité
sam

Bravo pour votre site Seinomedia ! Il serait encore plus fort si on pouvait publier des photos dans les commentaires .
Photos parfois plus parlantes , comprenez ?

sam
Invité
sam

PARTICIPEZ À LA GRANDE CONVERSATION ! … on a le droit ? C’est pas interdit par le Dieu Franc Massonerie ? les RG , le PS qui fait la police dans nos rues ? eh ben alors merci pour le droit de parler , d’exprimer ses opinions et de dire la vérité sur ce qui se passe en France ! Merci pour cet espace de liberté d’expression non verrouillé et d’alerte horizontale . Twitter bloque la publication des comptes et empêche des Français d’informer des Français , laissant apparaître que les commentaires des collaborateurs , autre nom des RG , les copains du parti “Zwarte” dit on en flamands pour désigner les collabo (“noir”) , les “chemises noires” disait-on en France ….. donc vérifiez bien ! que votre commentaire apparaîsse non seulement sur votre propre compte Twitter , mais aussi ! sur le compte d’un tiers ! (que vous pouvez… Plus d'avis >>

sam
Invité
sam

On est heureux d’apprendre que le Parti Socialiste , le FBI en France , est encore ! en train d’exercer le pouvoir au Ministère de l’Intérieur après le départ de Français Hollande ,
départ présenté à nous comme de l’alternance !

Il est donc si facile pour PS-PROD de tromper les Français ??? Changement d’une étiquette et boum , plus personne ne voit que le PS est encore LA ?

Sommes-nous bien en démocratie en France ?

On aurait aimé avoir quelques explications !

RG=PS ON/ OFF