2017-2018: L’ECPC EXPLORE TOUS LES CHAMPS

22/08/2017 – La programmation musicale 2017-2018 de l’Espace Culturel de la Pointe (ECPC) prend certes beaucoup de place. Mais c’est vite oublier que dans les autres champs, il y en aura pour tous les goûts. Matheux, adeptes du classicisme ou simples curieux, la Ville de Gonfreville l’Orcher a décidé de ratisser large.

PROGRAMMATION

A lire: Une saison culturelle très musicale

On l’a vu, la programmation musicale de l’ECPC de Gonfreville l’Orcher, ce ne sont pas moins de 8 dates en 2017-2018. Il en reste cependant 20. Et ce sans compter les festivals, salon et tournée qui agrémentent la saison. Une saison qui fait d’ailleurs la part belle aux productions locales de près comme de loin.

SCENE: ENTRE MODERNITE ET CLASSICISME A L’ECPC

Côté scène, l’ECPC de Gonfreville l’Orcher a aussi sa tête d’affiche. Il s’agit en effet de Thomas Vdb qui vient présenter son dernier one man show Bon Chien Chien le 6 février. Après Frédéric Fromet et Audrey Vernon en 2016-2017, c’est donc un nouvel intervenant de France Inter qui a été dégoté. Même si le grand public l’a plutôt découvert dans le message de Madenian et Vdb sur France 2 puis W9. Plus classique, le Cid de Corneille sera ensuite présenté le 10 novembre par la compagnie Le Grenier de Babouchka.

Moins classique et moins aguichant, la saison culturelle s’agrémente toutefois de quelques trouvailles qui devraient attirer les curieux. C’est ainsi le cas de Samuel “Moi ? J’ai pas de problème”. Mis en en scène par la compagnie Le Voyageur Debout. Dans le cadre de la semaine du handicap, cette pièce proposera le 15 novembre les tribulations de Samuel, un trisomique voulant vivre pleinement sa vie.

Cette semaine ne sera d’ailleurs pas la seule à être mise en lumière par la Ville de Gonfreville l’Orcher. La municipalité organise en effet une nouvelle édition de sa semaine en culture ouvrière. Pour l’occasion, l’ECPC proposera deux représentations dans ce cadre. Tout d’abord, Leq Filles aux Mains Jaunes mettra en scène des femmes employées dans une usine d’armement en 1914 le 16 janvier. Ensuite, il faudra attendre le 20 janvier pour assister à une lecture théâtralisée de Voyage en Terre d’Espoir. C’est la compagnie Les Mots pour le dire qui s’est chargée d’adapter ce livre d’Edwy Plenel, fondateur de Mediapart.

L’ECPC ET LA PRODUCTION LOCALE

L’Espace Culturel de la Pointe de Caux prend part aussi à la semaine bleue dédiée aux personnes âgées. Pour l’occasion, c’est Schmilblick qui est présenté au public le 15 octobre. Adaptée de Pierre Dac, cette pièce est mise en scène par Luq Hamet connu pour être la voix française de Marty McFly dans Retour Vers le Futur mais qui est aussi un ancien habitant du Havre. D’ailleurs, la salle de spectacle fait la part belle à la production locale pour cette saison 2017-2018.

On retrouve bien sûr une large place faite à la FRIT. La fédération Régionale d’Improvisation Théâtrale bénéficie de 6 dates rien que ça pour présenter ses spectacles d’improvisation. Le public pourra ainsi les (re)découvrir les 21 octobre, 4 novembre, 9 décembre, 13 janvier, 10 février et 7 avril. Et ce sans compter les 3 jours du tournoi international d’improvisation prévu du 18 au 20 mai. Mais la FRIT n’est pas la seule structure locale à être mise en avant. Car oui, on pourra aussi retrouver les Improbables qui viendront garer son Tout Petit Théâtre aux abords de l’ECPC. Ce sera les 2 et 3 septembre puis du 18 au 20 octobre.

A lire: Gonfreville à la FRIT

Enfin, la compagnie havraise Akté aura aussi l’occasion de se montrer durant cette saison culturelle avec sa pièce Ouasmok ? le 28 janvier. De son côté, une autre compagnie locale, La Bazooka, présentera Pillowgraphies. Ces spectacles sont d’ailleurs accessibles au jeune public.

UNE PROGRAMMATION POUR TOUTE LA FAMILLE

Car non, le jeune public n’est pas oublié au sein de cette saison culturelle 2017-2018. Pour le coup, il a fallu façonner quelques rendez-vous familiaux pour attirer les parents avec. Les enfants pourront ainsi être attirés par Mon Cirque réalisé par le Théâtre des Tarabates le 25 février. Il en va de même pour Blablabla les 16, 17 et 20 décembre puis Petit Bleu et Petit Jaune le 4 février. Même le festival Du Grain à Démoudre y a pensé avec le ciné concert Toimoinous programmé le 19 novembre.

Le festival du court-métrage local ne sera d’ailleurs pas le seul à représenter un événement familial puisqu’un festival de magie est aussi programmé. Il est à l’initiative du Cercle de Magie Robert Houdin de Normandie et se tient les 14 et 15 avril prochains. Enfin, le salon des sciences et techniques est lui aussi reconduit avec une édition placée sous le signe du cosmos qui durera 2 semaines, du 16 mars au 1er avril.

Toutes les informations sur la programmation et les réservations sont à retrouver ici.

Photo: Jeremy Prevost et Patrick Prejean à l’affiche de Schmilblick (crédit Ville de Gonfreville l’Orcher)