1 AN QUE L’ON VEUT VIBRER AU HAVRE

18/09/2017 – Voici 1 an que le plan musique Vibrer au Havre a été lancé par la Ville. C’est ainsi l’occasion de dresser un 1er bilan des actions réalisées via ce plan. Et de ce point de vue là, la municipalité en expose pléthore (oui, pléthore). Le tout avec le sentiment du devoir en cours d’accomplissement.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vibrer au Havre a 1 an ! La Ville a tenu a faire un 1er bilan de son plan musique à cette occasion. Un bilan, oui, mais aussi des annonces. Car non, il n’est pas encore totalement déployé. Ainsi, l’idée était plutôt de faire un point d’étape entre ce qui a été entrepris et ce qui va l’être. Non sans oublier de garder quelques surprises pour la 5e édition du Havre se met sur son 21. Après tout, elle arrive le 21 septembre.

A lire: Déjà un bilan 1 an après ??!

OU EN EST-ON POUR VIBRER AU HAVRE ?

Ce bilan de Vibrer au Havre intervient pratiquement 1 an jour pour jour après son annonce. Une annonce qui avait d’ailleurs été suivie de la 1ere édition du Havre se met sur son 21. Rebelote cette année. En effet, ce bilan s’accompagne de l’annonce de sa 5e édition. Ainsi, la musique va à nouveau s’inviter dans toute la Ville de 10h à 22h le 21 septembre. La Ville annonce crèches, hôpitaux, bureaux, administrations, restaurants d’entreprise et commerces entre autres lieux insolites. De plus, un choeur éphémère et intergénérationnel vient compléter la programmation. Il doit se produire à 19h et interpréter les derniers titres du tout récent recueil Le Havre en Chansons.

Le Havre se met sur son 21 est le porte-drapeau du plan. Ce n’est donc pas un hasard si des nouveautés sont attendues pour sa 2e année d’exploitation. Après tout, c’est à l’image du virage que prend Vibrer au Havre en 2017 d’après l’adjointe au maire du Havre chargée de la culture Sandrine Dunoyer.

“En à peine un an, Vibrer au Havre a rempli ses missions, en installant ses premières actions, préfiguré des chantiers inédits et touché de nouveaux publics. Cette année, nous allons amplifier la politique pour susciter des envies dans la population et mettre progressivement la musique au cœur de la vie des Havrais pour faire du Havre, une vi(ll)e en musique”

Ce n’est donc pas un hasard si c’est lors de l’une de ses éditions que le Musibus promis en septembre 2016 a été dévoilé.

QUOI DE NEUF CHEZ VIBRER AU HAVRE ?

Ainsi, le 21 septembre 2017 devrait voir se mettre en place. Même si ça devrait se faire en marge. En effet, Les Premières Vibrations vont voir le jour en classe de CP. Les 2 200 élèves concernés sont invités à découvrir à la musique et ses codes avec leur professeur sur la base du volontariat. Il s’agit de sessions spécialement çues pour cet âge par des professionnels qui les dirigent.

Autre lancement déjà avancé: la Camerata du Havre. Cet orchestre lyrique vient combler le vide existant au Havre dans ce domaine d’après la municipalité. En effet, elle reconnaît volontiers que Le Havre est une place forte en termes de musiques actuelles. Mais pour la musique lyrique… Ce tout récent orchestre symphonique doit porter la future saison symphonique du THV. 4 dates la constituent pour cette saison 2017-2018 au Théâtre de l’Hôtel de Ville. Il s’agit des 29 septembre, 21 janvier, 27 mars et 17 avril.

Enfin, 5 nouveaux pianos sont installés en ville pour l’occasion. Ils viennent s’ajouter aux 5 déjà existants. Cette évolution intervient alors que Vibrer au Havre annonce son soutien à Piano is not Dead. Ce festival se tient depuis quelques années au Tetris fin novembre.

SUR SON 21 MAIS ENCORE ?

Mais voilà, Vibrer au Havre, ce n’est pas seulement Le Havre se met sur son 21. En dehors du rendez-vous trimestriel que la Ville installe depuis 1 an, 12 actions concrètes du plan ont été menées à bien. 12 actions dont le rendez-vous phare de Vibrer au Havre et certaines de ses propositions. C’est le cas notamment du choeur éphémère et de la collecte de chansons qui constituent son répertoire. En dehors, un département jazz a été ouvert au Conservatoire Arthur Honegger. Puis la salle Christian Brassy a vu le jour. Celle-ci a pour but de sensibiliser aux musiques du monde et anciennes. On peut ainsi y retrouver multitudes d’instruments en vogue du Moyen-Âge et de la Renaissance.

D’autre part, il est à noter aussi que sur ces 12 actions, il y avait le lancement du site internet Vibrer au Havre qui a bien évidemment été réalisé. Parmi les actions plus concrètes, on est bien placé pour savoir que la radio Ouest Track est soutenue par le plan musique depuis sa saison 2016. Avant Piano is not dead, le festival MoZ’aik avait déjà bénéficié d’un soutien accru. Après tout, c’est son objectif avoué auprès de tous les festivals de musique. Un a d’ailleurs été créé spécialement dans ce cadre: Les en’cHanteurs qui se tiendront du 29 mars au 2 avril 2018.

Un plan musique qui suit son cours donc. En attendant plus dans les prochains mois. D’ici là, Vibrer au Havre est à (re)découvrir sur son fameux site internet.

Photo: Logo Le Havre se met sur son 21 2016 (© Ville du Havre)

Un petit partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Malfoy

Journaliste passionné, Maxime jongle entre radio, vidéo et presse écrite depuis 7 ans. Et pour ce tout terrain de 30 ans, l'important est de transmettre l'information en direct et sans filtre. C'est pour cette raison que Maxime a lancé Seinomedia.fr en janvier 2017.
View all posts by Maxime Malfoy →