., POLITIQUE

FECAMP CONSOMME SON MARIAGE

27/01/2017 – La présidente de la nouvelle agglomération Fécamp Caux Littoral, Marie-Agnès Poussier-Winsback a présenté ses voeux jeudi 26 janvier à Fécamp. Des voeux marqués par la récente fusion entre l’agglomération et la communauté de communes de Valmont.

DISCOURS

 

C’est en tant que présidente d’une nouvelle intercommunalité que Marie-Agnès Poussier-Winsback, maire de Fécamp, a prononcé ses voeux 2017 jeudi 26 janvier à Fécamp. En effet, si la nouvelle agglomération ne change pas de nom, Fécamp Caux Littoral a fusionné avec la communauté de communes de Valmont au 1er janvier. Ce rapprochement était voulu depuis longtemps, depuis la création de l’agglomération Fécamp Caux Littoral même d’où le maintien de l’appellation.

« Une agglomération construite autour de Fécamp ville centre, autour de bourgs et de communes rurales dans les vallées ou les plateaux, ça c’est pour le Caux, et marqué par un fort accent littoral, des Loges à Sassetot le Mauconduit, d’où l’appellation du même nom » Marie-Agnès Poussier-Winsback

Pour Marie-Agnès Poussier-Winsback, ce mariage était une évidence. Même canton, même bassin de population… Les deux intercommunalités n’ont d’ailleurs pas attendu la concrétisation de cette fusion pour travailler ensemble. Depuis 2014, tout a été mis en oeuvre pour qu’elle soit effective dans le temps.

UN PROJET D’AGGLOMERATION A PARFAIRE

Fécamp... et Valmont aussi

Mais si l’installation politique est effective, le projet d’agglomération doit encore se concrétiser dans le courant de l’année 2017 « en toute confiance et avec conviction ».

« La confiance, c’est tout d’abord celle que nous avons dans les fondations que nous avons posées. (…) Le projet d’agglomération que nous voulons construire repose aussi sur des convictions. La première de ces convictions, c’est que le fonctionnement de notre intercommunalité doit reposer sur des grands principes de gestion: la construction d’un projet de développement dynamique dans un cadre financier et fiscal maîtrisé »

Et ce projet commun, il a été entamé en 2016 lors la signature du contrat d’agglomération avec la Région Normandie et le département de Seine Maritime mais aussi dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui engagent l’action de la nouvelle agglomération Fécamp Caux Littoral jusqu’en 2020. Lors de ces trois prochaines années, la concrétisation de ces plans liés à d’autres encore passera par une démarche d’ouverture qui doit cimenter l’union entre Fécamp et Valmont. Une ouverture en terme de transports, d’une part. Ca a été fait au niveau ferroviaire avec la réouverture de la ligne Fécamp-Bréauté mais il reste beaucoup à faire pour Marie-Agnès Poussier-Winsback au sujet de l’accès aux transports, des routes, notamment la D 925 reliant Fécamp au Havre, et surtout du numérique.

« Nous connaissons l’importance d’infrastructures d’accès à haut débit et très haut débit. Les travaux de développement du réseau fibre sont aujourd’hui engagés à Fécamp »

Dans cette optique, l’agglomération Fécamp Caux Littoral s’est associée au syndicat départemental d’aménagement numérique et a investi 2 millions d’euros pour un déploiement progressif jusqu’en 2019.

Quoiqu’il en soit, ce développement devrait se faire à 33 communes et non 35 comme c’est le cas aujourd’hui. Les villes de Criquetot le Mauconduit et Vinnemerville ont émis le souhait de rejoindre la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre. Cette demande devrait être reçue favorablement dans le courant 2017.

Photo: Marie-Agnès Poussier-Winsback lors des voeux de la municipalité fécampoise le 6 janvier 2017

POLITIQUE

  • LA GAUCHE PEUT-ELLE EN PROFITER ?

    24/04/2017 – Contrairement aux résultats nationaux, c’est Jean-Luc Mélenchon qui est largement arrivé en tête de la présidentielle au Havre. Pourtant, pas sûr que la gauche rassemblée autour de lui puisse profiter des divisions à droite. CONTENU EDITORIAL

  • TREMBLEMENT DE TERRE A DROITE

    24/04/2017 – Le 23 avril 2017 ne semble pas faire office de séisme dans l’opinion. Du moins, pas autant que lors du 21 avril 2002. Mais à droite, le choc est palpable. Et certains seraient bien tentés d’en profiter. CONTENU EDITORIAL

ECONOMIE

  • PARKING: UNE DELEGATION ET DES QUESTIONS

    11/04/2017 – C’est donc officiel, Le Havre va se délester de la gestion du parking fermé. Ce sera fait à l’horizon 2019. Mais il n’empêche que certaines questions restent en suspens. Certes, la Ville et la CODAH ne sont pas novices quant à ce procédé. Mais la mise en oeuvre de celui-ci en particulier pose…

  • ADIOS LE PARKING !

    11/04/2017 – Ca a été annoncé lundi 10 avril dans l’après-midi, peu avant le Conseil Municipal qui l’a acté. Le parking fermé havrais va être délégué à un prestataire privé. Ceci ne concerne pas le stationnement sur la voirie. Si cette nouvelle pose question, la Ville voit beaucoup d’avantages à se délester de cette charge.

CULTURE

  • UNE (NOUVELLE) SAISON GRAPHIQUE

    18/04/2017 – Une Saison Graphique revient en 2017 pour une 9e édition. Et cette année, l’évenement culturel se targue de prendre une stature nationale voire internationale. Pour cela, les organisateurs comptent bien profiter, entre autres, des 500 ans du Havre. COMMUNIQUE DE PRESSE

  • UPTOWN: UNE PROG’ TRES POLITIQUE

    7/04/2017 – Actualité oblige, les organisateurs de Uptown se sont orientés vers une programmation politique. Ceci n’est pas seulement dû à l’actualité mais surtout à un coup de coeur. Un sujet sensible certes, mais avec l’envie de le rendre accessible dans l’esprit du festival.

SEINOMEDIA ET VOUS

  • la meteo sur seinomedia.fr

    METEO

    Seinomedia vous propose les prévisions météo du jour sur Le Havre et sa région avec Meteo France

  • AGENDA CULTUREL

    Avec Seinomedia, préparez vos sorties grâce à notre partenaire Agend’havre, l’agenda culturel havrais !

  • QUALITE DE L’AIR

    Avec Seinomedia, faîtes-vous une idée de la qualité de l’air grâce aux capteurs de Atmo Normandie